Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for juillet 2013

Bon j’aborde aujourd’hui très impudiquement un sujet tabou dont on ne parle pas assez .

Avant mon premier accouchement j’avais vaguement entendu parler de l’épisiotomie mais je ne me doutais pas qu’elles étaient si fréquentes et je n’avais pas pensé une seule seconde que j’allais en avoir une .

On ne le dit pas assez je trouve , l’accouchement fait mal , certes  , mais l’après- accouchement peu être PIRE  😦 

Il ne faut pas croire qu’une fois la bête expulsée on se retrouve avec son corps d’avant en 3 secondes .

Oh que non !

Et je ne parle même pas de la perte de poids là mais des surprises qui peuvent arriver après avoir accouché :

Saigner des trucs affreux , noirs et malodorants pendant 3 semaines , pleurer sans raison , avoir de gros maux de ventre et des coliques ,avoir une  mycose vaginale voire même une infection urinaire , se coincer le dos régulièrement , se sentir moche et nulle , avoir envie de dormir tout le temps , souffrir de son épisiotomie , généralement agréablement couplée avec une crise d’hémorroïdes , avoir des maux d’estomac et des nausées …etc .

…Etc.

Bref , j’ai un peu expérimenté tout ça pour ma première grossesse avec en tête de violentes douleurs d’épisiotomie .

Comme je vous le disais , à Robert Debré  j’étais tombée sur une mauvaise équipe  avec des sages femmes fatiguées et désagréables qui faisaient tout pour que j’accouche le plus rapidement possible quitte à me brusquer . ( Ava est née à 16h59 , elles devaient toutes finir à 17 h , ça doit être ça ).

Au moment de l’expulsion , d’entrée de jeu , une sage femme  m’a fait une épisiotomie , sans même me prévenir et sans voir si le bébé pouvait sortir sans 😦

C’est scandaleux , il faudrait limite porter plainte .

Je n’oublierai jamais sa ( vilaine ) tête exaspérée et son coup de ciseau qui m’a pourri la vie pendant plus d’un an 😦

Si je la croisais aujourd’hui je crois que j’aurais encore envie de la gifler 😦

Sur le coup je n’ai rien senti , on m’a ensuite raccommodée à la va vite et je reste persuadée qu’on a bâclé le travail dans cette région haute en sensibilité .

Les douleurs sont apparues quelques heures après , atroces , avec du Doliprane comme seule antalgique.

A Bichat remarquez c’est pareil , il y a une gestion DÉPLORABLE de la douleur dans les hôpitaux français . On passe toutes les heures  demander de noter la douleur de 1 à 10 . Mais pour quoi faire ? Puisqu’ à 9 on me propose… un spasfon  . RI-DI-CULE !

Foutage de gueule .

pffffffffff

Ils ne proposent rien d’un peu fort car ils ont peur que sans douleur on passe à côté d’une infection ( version officielle )  .

!!!!!!! 

Vivons nous vraiment dans un pays si en avance dans la médecine alors qu’on nous laisse sciemment souffrir le martyre ?

Si un médecin peut me répondre j’en serais ravie , pourquoi la douleur est elle si peu prise en charge ? Alors que les antalgiques et les analgésiques existent .

Je m’ emballe un peu …

Pour Ava mon épisiotomie n’a pas daigné commencer à cicatriser avant 1 mois 1/2 et elle était à vif . (Rien que le contact de la culotte était insupportable) .

Evidemment puisque je ne l’avais pas du tout digérée  dans ma tête ni acceptée dans mon corps . Je me sentais mutilée , blessée dans mon corps de femme . Comme un viol . Les mots sont forts et lourds de sens mais me paraissent justifiés et après mon intimité me dégoûtait et j’avais perdu confiance en moi  . J’ai regardé mon périnée dans une glace et j’ai pleuré d’effroi tellement il était devenu moche et repoussant.

Et je ne pouvais pas m’asseoir , j’avais mal dans toutes les positions . C’est sûr que ça n’a pas aidé mon allaitement .

Après une nuit blanche de douleurs je suis même allée en pleurs aux Urgences où on m’a proposé …du Doliprane !

Pffffffff ….

Une fois qu’elle a commencé à cicatriser  la douleur est partie mais la cicatrice  s’est beaucoup  indurée , elle a formé un gros boudin en relief ,  bien douloureux lors des rapports  😦

Ma généraliste m’a prescrit 10 séances de massage  avec une ( jolie )  kiné .

Elle me massait la cicatrice avec un gel ou une huile pendant 15 minutes , ça me faisait tellement mal que je pleurais à chaque fois et  je devais bien me retenir pour ne pas lui arracher le bras de rage .

( alors qu’Arnaud s’imaginait bien d’autres choses de ces séances …tsssss … )

La vilaine sage femme m’avait dit , «avec l’épisiotomie vous aurez une gêne pendant 3 jours ( ben voyons ! )  et vous pourrez reprendre les rapports sexuels d’ici 3 semaines ». ( Ce qui n’était pas tombé dans l’oreille d’un sourd ) .

J’avais tellement mal qu’il a fallu attendre 3 mois et  les débuts ont été laborieux . Il a fallu ruser  . Pendant 1 an la cicatrice a plus ou moins pourri notre vie de couple . Si j’étais tombée sur un homme moins patient et compréhensif  j’aurais pu limite divorcer . La première année après Ava n’a pas été follement trépidante . (En même temps l’arrivée d’un bébé bouleverse beaucoup la vie sexuelle , non ? )

Avec le temps l’induration a  totalement disparu et la douleur au début des rapports s’est atténuée  , j’ai quand même pris une vraie cochonnerie pendant quelques mois pour  l’ éliminer définitivement : 3 gouttes de Rivotril tous les soirs au coucher .

Ce n’est pas un médicament à la base pour cela mais pour moi il a été magique pour mes douleurs de cicatrice .

Et il a étonnamment relancer mes ardeurs  . Et les choses sont rentrées dans l’ordre .

Je me serais quand même bien passé de cette petite année de galère .

 

Cette deuxième épisiotomie je la vis beaucoup mieux même si j’ai aussi souffert ( une grosse semaine )  et même si tout n’est pas forcément  gagné . Je vous raconte la suite demain et vous donne mes conseils pour atténuer la douleur .

Et vous ?

Vous avez eu une épisiotomie ?

Elle vous a fait mal ?

Je rassure les femmes enceintes, beaucoup ne souffrent pas de leur épisiotomie , je suis aussi  consciente que c’est moi qui ai fait un gros blocage  ….

Ava

 

La photo n’a rien à voir , sauf que malgré la souffrance j’ai aujourd’hui la plus belle petite fille du monde,  bien sûr ♥

Advertisements

Read Full Post »

Si je ne devais garder qu’un seul produit de beauté dans ma salle de bain ce serait celui ci :

100% naturel .

En plus il coûte entre 5 et 10€ , une aubaine quoi !

 

rhassoul-en-tube-150g

 

Je vous avais déjà parlé de mon amour du ghassoul ici ,

j’ai trouvé un packaging en tube bien plus pratique .100% ghassoul plus de l’eau , la pâte est ainsi prête à l’emploi .

Je l’utilise comme un gel nettoyant pour le visage ou en masque .Il est idéal pour ma peau grasse/ mixte .

Ma peau est plus propre , purifiée , éclatante , et toute douce . L’effet est instantané et réel, bien plus qu’avec des produits agressifs, chimiques et 5x plus chers   .

Magique pour mon visage.

On peut aussi l’utiliser pour se laver le corps et les cheveux ( surtout bien pour les cheveux gras et plats ) .

Matité garantie même par ces températures caniculaires .

Tiens, je suis à 2 doigts de louer une chambre d’hôtel climatisée au bout de notre rue pour souffler un peu 😦

Avec notre exposition plein soleil on a l’impression de vivre dans un four . Oui car en plus nous n’avons pas de volets ( façade classée ) , je vous raconte pas la fournaise , les deux petits chouinent pas mal …

IMAG4232_1_1-MIX

Mon Amour de bébé passe sa vie aux bras ,

Ma grande est toujours un peu jalouse , malgré l’accumulation de cadeaux et de preuves d’amour .

IMAG4189

Je vous souhaite une bonne journée , buvez beaucoup et restez à l’ombre 😉

Read Full Post »

Un post qui n’intéressera que les parents ou futurs parents .

J’ai acheté 5 biberons   pour commencer ( 3 différents ) et au final il n’y a qu’une marque qui me plait vraiment  .

Voilà ma petite sélection et mes avis .

Mon préféré : le Dodie initiation +150 ml débit 1 :

Attention , les biberons de 150 ml sont pratiques pour les nourrissons mais vous ne les utiliserez pas longtemps , deux mois si vous avez un glouton comme le nôtre . Prenez le même mais en 270 ou 330 ml si vous avez peur . 

dodie-biberon-initiation-150ml-debit-1

  • Garanti sans bisphénol A et sans phtalates
  • Valves anti-coliques . La plupart des biberons sont maintenant  anti-coliques , je touche du bois , Ava et Alistair ne souffrent pas du ventre …Ils ont dû hériter du système digestif à toute épreuve de leur papa 🙂
  • Super pratique à laver et à assembler , aucune fuite .
  • Bonne visibilité des niveaux
  • Petit prix

Avec Arnaud nous sommes d’accord, c’est notre préféré !

Le Avent naturel 125ml 

311334

  • Garanti sans bisphénol A
  • Valves anti -coliques
  • Large tétine imitant la forme du sein
  • Pratique à laver , pas de fuite
  • Mais l’assemblage de la tétine est un poil plus complexe
  • Graduation sur 125 ml , pourquoi pas sur 120ml ? Beaucoup plus pratique pour 4 mesures de lait ?

Bilan : un bon biberon quand même .

Pour Ava nous n’avons utilisé que des Avent , ceux là

4753_avent_biberon_airflex_330_ml_sans_biphenol_a

mais avec des tétines plates Dodie parce que notre chieuse ne supportait pas les tétines rondes !

Enfin grosse déception avec le Nûby 150 ml 

nuby

  • Garanti sans bisphénol A
  • Tétine et biberon souples qui imitent le sein
  • Valves anti-coliques
  • Pratique à laver
  • Mais très difficile à assembler
  • De grosses fuites à chaque fois au niveau du goulot  😦
  • Niveaux pas du tout visibles
  • Cher

Du coup nous ne l’utilisons plus …

Et vous , vous avez des biberons à conseiller ? 

Je n’ai jamais utilisé ceux en verre , je me laisserais bien tenter …

Et bien sûr on ne met JAMAIS le biberon au four à micro ondes , on est d’accord, n’est ce pas ? !

A part ça dur dur d’occuper les deux sous cette chaleur caniculaire … Avec un qui dort tout le temps , qui craint le soleil et les courants d’air ( adieu le ventilateur pffff )  et l’autre qui a peur de l’eau , les activités sont réduites … Dvd , dessins, gommettes , dînette  et vélo le soir avec papa pour ma grande , câlinous d’amour pour bébé, qui reste en couche ou en body le jour et la nuit et qui ne rentabilise pas du tout ses vêtements de naissance …

Et puis tiens , je saigne encore ( pfffffffff )  mais je commence déjà à perdre la moitié de mes cheveux , ça n’aura pas été long  😦

J’ hésite à me faire un petit carré plongeant pour minimiser le massacre et éviter de boucher la douche toutes les semaines   , à suivre …

Ou carrément à les boucler , fichu pour fichu , j’ai toujours eu envie de le faire !

Et un grand merci aux collègues d’Arnaud , vous êtes fous, vous nous avez trop gâtés !!!

🙂 🙂 🙂

Je ne manquerai pas de prendre des photos des magnifiques tenues , bises !

Read Full Post »

4 jours à la place de 3 , le temps que le petit regrossisse bien .

Une chambre de maternité très classique , surchauffée comme toutes les chambres d’hôpital , alors qu’un bébé doit dormir dans une chambre à 18 / 20 ° , non ?

En même temps ces temps ci il fait 28° dans la nôtre …

Alistair 170

Nous n’avons pas respecté le règlement , Ava est venue voir son petit frère et personne ne nous a rien dit .

Alistair 209

Pendant toute la durée du séjour le personnel a appelé le petit Alistain , ils ont mal orthographié son nom sur le carnet de santé et partout où l’on passe personne ne prononce  son prénom  correctement 😦

Alistair , ce n’est pas si compliqué quand même , si ?
Alistair 154

Ils fournissent un paquet de couches , Pampers new baby 2 – 5 kilos , bien  grandes pour la crevette de 2,600 kg . On a eu des fuites ( mais peut être aussi que j’avais mal placé son zozio )  . Il existe des couches plus petites chez Pampers, les micro , pour les bébés de 1 à 2,5 kg  , à commander à la pharmacie ou en vente dans certaines grandes surfaces . Pour Ava nous avons utilisé en majorité la marque Pampers et nous étions contents de l’absorption , à défaut du reste … Je ne me suis pas embarquée dans le périple des couches lavables , mais j’ai aussi souvent acheté des couches bio ( Moltex ) et elles étaient bien .
Alistair 156

Petit cadeau de l’hôpital : le protège carnet de santé 🙂   on a toutes le même chez le pédiatre !

Alistair 158

Comme j’ai eu une épisiotomie j’ai décidé de ne pas allaiter pour pouvoir prendre les antalgiques  et pour me remettre plus vite sur pied . Pour Ava j’ai mal vécu l’allaitement . Cela me faisait très mal aux seins et me fatiguait beaucoup , je n’étais pas à l’aise , la petite n’y arrivait pas bien et ne grossissais pas alors que j’avais beaucoup de lait… Bref , je n’ai pas réussi à« choper le truc» 😦  et j’ai douillé pour mon épisio parce que je ne pouvais rien prendre pour me soulager .  Je voulais l’allaiter 2 ans , j’ai arrêté au bout d’ 1 mois 1/2 , je l’ai vécu comme un petit échec… Oui le lait maternel est ce qu’il y a de mieux pour le bébé , mais là j’ai fait mon égoïste , j’ai pensé à moi en premier , mon épisio n’est presque plus sensible , un miracle par rapport à celle d’Ava où j’ai failli faire une dépression , je vous raconterai , et le papa peut ainsi prendre la relève  des repas,  du coup je récupère bien plus vite , je suis presque en forme . Dommage parce que le petit aurait fait un bon candidat à la gougoutte , il essaie de téter dès qu’il le peut .

A Bichat , si le bébé fait moins de 3 kilos , il est nourri au pré-lait , plus calorique et vitaminé que le lait 1er âge . Ici Pré-Guigoz en petites bouteilles hyper pratiques . A Debré il fallait stériliser et chauffer les biberons . A Bichat on ne stérilise pas et on ne chauffe pas le biberon . ça nous change la vie ! Le petit ne s’en porte pas plus mal .

Je n’ai pas trouvé de pré-lait bio mais dès qu’il atteint ses 3 kilos on se remet au Baby Bio !
Alistair 163

La fameuse vitamine très controversée à donner jusqu’au 18 mois . J’essaie de trouver un équivalent bio et je vous tiens au courant .
Alistair 166

Les premiers bains . On ne mesure pas la température de l’eau anxieusement , on fait un bain à température« agréable» , comme ça on ne s’évanouit pas si l’eau est à 37,5 à la place de 37 . Ils sont vraiment plus cool à Bichat  …
Alistair 183

Dans le lavabo . A la maison on fait pareil dans l’évier de la cuisine 🙂 bien plus pratique que les baignoires en plastique

Alistair 190

 

Les soins du bébé  : coton, compresses stériles, sérum physiologique pour le nez, les oreilles et les yeux  ; biseptine incolore pour le cordon .

Alistair 160

Les médicaments donnés : le lansoyl pour aller à la selle , quand on a une épisiotomie on peut avoir une petite appréhension compte tenu des fils mal placés …le dafalgan contre la douleur , 2 toutes les 6 heures, moyennement efficace ,  le naprosyne , anti inflammatoire que j’ai dû réclamer à genoux parce que j’avais mal  à l’épisio , moyennement efficace aussi ,et le parlodel pour éviter les montées de lait . J’ai lu les effets secondaires possibles 😦 j’ai divisé la posologie par deux et j’ai arrêté une semaine avant la fin . J’ai eu une petite montée de lait mais non douloureuse .

Enfin il y a quand même un soir où tellement fatiguée  j’ai avalé sans m’en rendre compte tous les médicaments sur mon plateau , OUPS , j’ai cru qu’ils allaient me faire un lavage d’estomac . Et bien non , 4 dafalgan et 2 naprosyne ne m’ont pas tuée 🙂 faut pas recommencer tous les jours quand même …

IMAG3972

Voilà , le petit a presque 3 semaines , tout se passe bien . C’est un bébé très sage  , qui aime beaucoup être aux bras 🙂

Avec Arnaud on est fatigués  , mais nettement moins que pour Ava . Mon moral est bon , pas de baby blues à l’horizon …

Ah si , quand même , j’ai 8 kilos à perdre , j’en ai perdu 8 la première semaine puis plus rien depuis 15 jours . Je me sens grasse et molle 😦  et je n’ai rien à me mettre

Pffffffff ….

Mais je ne commence rien avant 2 mois , il faut être patiente .

Je reviens avec des conseils plus naturopathiques pour gérer l’après grossesse ,

à bientôt !

Read Full Post »

Ce deuxième accouchement a été globalement beaucoup moins douloureux et plus rapide que le premier .

Plus rapide , plus rapide , oui enfin  si on ne compte pas la fausse alerte . Là où je vous avais laissées . Avec des contractions douloureuses irrégulières qui ont duré 2 jours .

Ces contractions se sont intensifiées mercredi soir . Avec Arnaud nous les chronométrions . J’avais super mal , au ventre et au dos . Passé minuit les contractions revenaient toutes les 5 à 8 minutes . Ils m’avaient dit de revenir aux Urgences quand elles seraient espacées de 4 minutes de façon régulière sur 45 minutes . Mais je me sentais de plus en plus mal . J’ai commencé à vouloir m’isoler dans un coin de la chambre et à chercher des positions accroupies pour me soulager , un peu comme une femelle qui va mettre bas .

Nous avons donc pris la décision de retourner aux Urgences vu que c’était évident que je n’allais pas dormir .  A 1h30 bien sûr , sinon ce n’est pas drôle, comme d’habitude . J’ai appelé le Samu mais ils ne pouvaient pas venir rapidement . A la place ils m’ont envoyé les pompiers qui sont arrivés dans les 10 minutes . Je ne pourrais même pas vous dire à quoi ils ressemblaient , 3 chippendales torses nus ? En plus ils n’ ont même pas fait marcher la sirène , pfffffff  . Juste qu’ils m’ont posé 100 000 questions avant de partir et que moi j’étais pressée d’arriver à l’hôpital .

Ce soir là, comme pour la fausse alerte, il  n’y avait heureusement personne à Bichat , je suis tombée sur une super équipe très disponible, à mes petits soins . J’ai commencé par du monitoring et un examen du col . Le travail avait bien recommencé , ouf !  On m’a fait une entrée de perf , on m’a installée dans une salle de naissance ( la numéro 3 en face du poste de surveillance ) et on m’a conseillé de marcher pour accélérer le travail . Avec Arnaud on s’est donc retrouvé à 3 heures du matin à arpenter les couloirs de l’hôpital désertique . Je me suis préparée à l’accouchement avec la sage femme qui venait me voir à domicile . En fait elle m’a juste donné des conseils de respiration et j’ai aussi écouté et pratiqué des séances de relaxation et de visualisation .Voilà ce qui a marché pour moi

Pour soulager les contractions :

  • Marcher à petits pas , être debout, bouger , chercher instinctivement une position qui soulage  . Surtout ne pas rester allongée , c’est la position la pire où j’ai ressenti le plus la douleur .

  • Inspirer par le nez 5 secondes , bloquer un instant et expirer le plus lentement possible par la bouche comme si on soufflait dans une paille . A chaque contraction , mais à faire  aussi entre . La respiration fait des miracles . Vraiment .

  • Visualiser le travail qui est en train de se faire dans le corps , participer  . Je m’imaginais être une fleur qui s’ouvre , laissant ses pétales se déployer doucement . Je m’imaginais aussi être un arbre qui ouvre son tronc et ses branches . J’avais des visions très végétales et très douces , poétiques et  réconfortantes…J’étais sereine .

  • J’ai aussi passé un bon moment assise sur un gros ballon que je faisais bouger avec mon bassin , de façon instinctive là aussi .La douleur était divisée par deux par rapport à la position couchée .

  • Arnaud me faisait une spirale dans le dos à chaque contraction avec son doigt en appuyant bien fort, comme pour extraire la douleur , car finalement je crois que c’est dans le dos où j’avais le plus mal .

  • Avoir quelqu’un à ses côtés aide beaucoup , Arnaud m’a beaucoup soutenue et encouragée . Sans lui je n’aurais pas été capable du 10 ème de ce que j’ai enduré .

Grâce à ces techniques je n’ai jamais perdu pied , ma douleur était forte mais gérable et gérée . Je n’ai pas pleuré , j’ai même parfois rigolé . Je suis restée à une douleur de 8 sur 10 , je n’ai pas explosé l’échelle comme pour Ava .

J’avais faim , j’ai même eu la permission de manger de la compote et de boire de l’eau .

Mais à un moment j’ai commencé à me fatiguer . J’avais quand même déjà 2 nuits blanches derrière moi . La sage femme m’a proposé la péridurale . J’ai demandé une petite heure de réflexion , on m’a refait du monitoring et j’ai perdu les eaux . C’est une sensation vraiment étrange, chaude et délivrante . A partir du moment où on perd les eaux les contractions s’intensifient . J’ai donc accepté la péridurale car j’avais envie de souffler et j’avais peur de souffrir plus . Je n’aurais pas dû , je suis sûre que j’aurais été capable de continuer à gérer la douleur , je m’en veux un peu sur ce coup là . J’aurais dû plus me faire confiance …

Avant la péridurale j’étais dilatée à 5/6 , moins d’une heure après j’étais à 10 ! Si j’avais su que ce serait si rapide je me serais vraiment passée de la péri et j’aurais peut être seulement demandé le masque de protoxyde d’azote .

Je ne vous fais pas un cours sur la péridurale . L’anesthésiste est arrivée , Arnaud a dû sortir . Elle m’a glacée le dos avec un désinfectant . Pendant que je faisais le dos rond elle a cherché l’endroit où piquer . On a attendu un moment où je n’avais pas de contraction pour ne pas bouger et elle a piqué . Je n’ai pas trouvé cela douloureux , on a une drôle d’impression , comme une petite décharge électrique . C’était à moi de doser le produit en appuyant sur un bouton . J’ai appuyé toutes les 10 minutes 🙂 , le maximum que l’on puisse faire .

Pffffffffff…..

Alors je dois dire qu’avec une péridurale qui marche l’accouchement est radicalement différent . C’est le jour et la nuit . Je suis passée d’un état de compétition sportive à un état complètement léthargique . Je suis devenue légumiesque en 10 minutes . Avec l’agréable sensation de planer ? Pas fan de cette sensation finalement …J’ai lutter pour ne pas  m’endormir …

Bref , j’ai soudain une ÉNORME envie de pousser et une envie impérieuse d’aller à la selle . Je suis dilatée à 10 , c’est le moment de repasser à l’action  .

La sage femme installe les étriers et on commence à pousser. Elle place ses doigts pour me montrer où pousser . On attend une contraction , on inspire , on bloque et on pousse à fond sur l’expulsion , 3 fois de suite , même avec la péridurale je sentais encore les contractions mais pas de façon douloureuse  . . C’est le moment où je craque et où je me mets à pleurer , pas longtemps , 3 minutes , juste le temps d’évacuer un peu la pression .Et je me remotive à fond . Mais la péridurale m’a un peu  beaucoup coupé les jambes , au sens propre comme au figuré . Et oui , c’est le risque .

Pour faire glisser le bébé la sage femme  vide une bouteille entière de savon . J’avais apporté mon huile d’amande douce bio mais elle préférait son savon  . Elle met ses doigts à l’intérieur , me masse et écarte les parois . Elle sait que je veux absolument éviter l’épisiotomie , on décide de prendre notre temps .

Je pousse bien , j’y mets toute mon énergie restante , on voit même les cheveux du bébé . Mais mon coquin est décidément très indécis . Il avance quand je pousse mais il recule entre chaque contraction . Le coquin ! A ce rythme  au bout de 40 minutes d’effort il n’a pas avancé d’un poil, sa tête est coincée 😦 Je ne sais quel écran de surveillance ils regardent mais il y en a un de nous deux qui fatigue beaucoup, dangereusement même, Arnaud dit que c’est moi , et le médecin et l’interne arrivent dans les 30 secondes . Ils décident d’utiliser une ventouse pour le sortir rapidement . Je suis désespérée car j’ai peur que la manip lui déforme la tête 😦 . Ils appliquent la ventouse et ils sortent sa tête la poussée suivante en 5 secondes puis l’épaule . Allez hop en moins de 30 secondes j’ai enfin mon bébé sur le ventre ♥♥♥

Grand soulagement .

( Et la trace de la ventouse a disparu dans la journée .)

Mais par contre j’ai une épisiotomie . Le truc que je ne voulais absolument pas avoir

Là aussi je n’ai rien senti . 4 points quand même . Faite par deux jeunes hommes , qui me vident le ventre au passage , il ne faut pas être pudique .

Je regrette d’avoir choisi la péridurale . Je me dis que sans j’aurais peut être été plus vaillante et moins fatiguée pour pousser . Comme pour Ava où l’expulsion avait été super rapide et facile . La sage femme me dit que mon périnée est très fragile et que de toutes façons j’aurais forcément eu une épisiotomie . Qu’il était en souffrance . Qu’il se serait déchiré sinon .Qu’il ne faut pas regretter .

Elle a fait tout son possible pour l’éviter et je veux bien la croire , je l’ai vue s’appliquer longuement à faire glisser la Bête  . Pas comme à Debré où on m’a fait une épisio d’emblée alors que je n’avais même pas encore commencé à pousser 😦  pffffffffff

Le petit et moi allons bien , l’accouchement n’a pas été franchement très douloureux donc on peut dire que c’est quand même un accouchement réussi .

Par contre j’ai un peu les boules pour l’épisiotomie . Je trouve ça très douloureux physiquement mais aussi psychologiquement .Cette incision brutale dans l’intimité .

Voilà maintenant il faut cicatriser et réparer . C’est bien parti , nettement mieux que pour Ava puisqu’à j+11 je n’ai presque plus mal  , maintenant je suis rodée j’ai des bonnes techniques 🙂  , je vous en reparle .

J’essaie de revenir rapidement . Le Petit est un Amour de bébé . Il est très sage , pleure peu , mange bien , dort bien . Mais il réclame souvent les bras 🙂

A bientôt ,

et merci beaucoup à toutes pour tous vos gentils messages !

Read Full Post »

Je suis heureuse de vous annoncer la naissance d’

Alistair , Liam , Brieuc

1048040_10151679871312278_1728869412_o

Alistair, Liam, Brieuc

Oui on a été sans pitié avec les prénoms , j’hésitais avec Louis que j’aime aussi mais c’est le A qui l’a remporté .

Alistair 294

Petit bébé qui est donc arrivé à l’hôpital ,et non dans mon lit 🙂 jeudi 27 juin

Alistair 226

à 8 mois et 2 jours . Je sentais bien qu’il aurait de l’avance , il a eu la sagesse d’attendre le feu vert …et j’ai squeezé un mois au passage

Alistair 256

Petite crevette blondinette de 2,600kg et 46 cm

Alistair 262

Qui se porte comme un charme

Alistair 252

Et qui ressemble beaucoup à son papa ,  je trouve . C’est pas encore cette fois ci que j’aurai un enfant qui me ressemble 🙂

1002294_10151688655707278_1330399918_n

Bien sûr c’est le plus beau petit garçon du monde ( même si pour l’instant il a un bel angiome sur la joue droite , je vous en reparle )  et bien sûr je n’ai plus aucun doute sur l’Amour que je lui porte .

Ava est assez jalouse , on aimerait bien le jeter ou le donner …mais elle le supporte mieux de jour en jour et aujourd’hui il a eu le droit à son premier bisou ♥

Je reviens vite vous raconter mon accouchement et ses premiers jours , en attendant on se fait d’énormes câlins et on profite de cette période riche en émotions . Pour l’instant c’est le bébé le plus sage du monde , qui ne pleure pas, mange bien et qui dort bien la nuit , le rêve .

Merci à toutes pour vos gentils messages sur ma page Facebook .

Read Full Post »