Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘contractions’

Ce deuxième accouchement a été globalement beaucoup moins douloureux et plus rapide que le premier .

Plus rapide , plus rapide , oui enfin  si on ne compte pas la fausse alerte . Là où je vous avais laissées . Avec des contractions douloureuses irrégulières qui ont duré 2 jours .

Ces contractions se sont intensifiées mercredi soir . Avec Arnaud nous les chronométrions . J’avais super mal , au ventre et au dos . Passé minuit les contractions revenaient toutes les 5 à 8 minutes . Ils m’avaient dit de revenir aux Urgences quand elles seraient espacées de 4 minutes de façon régulière sur 45 minutes . Mais je me sentais de plus en plus mal . J’ai commencé à vouloir m’isoler dans un coin de la chambre et à chercher des positions accroupies pour me soulager , un peu comme une femelle qui va mettre bas .

Nous avons donc pris la décision de retourner aux Urgences vu que c’était évident que je n’allais pas dormir .  A 1h30 bien sûr , sinon ce n’est pas drôle, comme d’habitude . J’ai appelé le Samu mais ils ne pouvaient pas venir rapidement . A la place ils m’ont envoyé les pompiers qui sont arrivés dans les 10 minutes . Je ne pourrais même pas vous dire à quoi ils ressemblaient , 3 chippendales torses nus ? En plus ils n’ ont même pas fait marcher la sirène , pfffffff  . Juste qu’ils m’ont posé 100 000 questions avant de partir et que moi j’étais pressée d’arriver à l’hôpital .

Ce soir là, comme pour la fausse alerte, il  n’y avait heureusement personne à Bichat , je suis tombée sur une super équipe très disponible, à mes petits soins . J’ai commencé par du monitoring et un examen du col . Le travail avait bien recommencé , ouf !  On m’a fait une entrée de perf , on m’a installée dans une salle de naissance ( la numéro 3 en face du poste de surveillance ) et on m’a conseillé de marcher pour accélérer le travail . Avec Arnaud on s’est donc retrouvé à 3 heures du matin à arpenter les couloirs de l’hôpital désertique . Je me suis préparée à l’accouchement avec la sage femme qui venait me voir à domicile . En fait elle m’a juste donné des conseils de respiration et j’ai aussi écouté et pratiqué des séances de relaxation et de visualisation .Voilà ce qui a marché pour moi

Pour soulager les contractions :

  • Marcher à petits pas , être debout, bouger , chercher instinctivement une position qui soulage  . Surtout ne pas rester allongée , c’est la position la pire où j’ai ressenti le plus la douleur .

  • Inspirer par le nez 5 secondes , bloquer un instant et expirer le plus lentement possible par la bouche comme si on soufflait dans une paille . A chaque contraction , mais à faire  aussi entre . La respiration fait des miracles . Vraiment .

  • Visualiser le travail qui est en train de se faire dans le corps , participer  . Je m’imaginais être une fleur qui s’ouvre , laissant ses pétales se déployer doucement . Je m’imaginais aussi être un arbre qui ouvre son tronc et ses branches . J’avais des visions très végétales et très douces , poétiques et  réconfortantes…J’étais sereine .

  • J’ai aussi passé un bon moment assise sur un gros ballon que je faisais bouger avec mon bassin , de façon instinctive là aussi .La douleur était divisée par deux par rapport à la position couchée .

  • Arnaud me faisait une spirale dans le dos à chaque contraction avec son doigt en appuyant bien fort, comme pour extraire la douleur , car finalement je crois que c’est dans le dos où j’avais le plus mal .

  • Avoir quelqu’un à ses côtés aide beaucoup , Arnaud m’a beaucoup soutenue et encouragée . Sans lui je n’aurais pas été capable du 10 ème de ce que j’ai enduré .

Grâce à ces techniques je n’ai jamais perdu pied , ma douleur était forte mais gérable et gérée . Je n’ai pas pleuré , j’ai même parfois rigolé . Je suis restée à une douleur de 8 sur 10 , je n’ai pas explosé l’échelle comme pour Ava .

J’avais faim , j’ai même eu la permission de manger de la compote et de boire de l’eau .

Mais à un moment j’ai commencé à me fatiguer . J’avais quand même déjà 2 nuits blanches derrière moi . La sage femme m’a proposé la péridurale . J’ai demandé une petite heure de réflexion , on m’a refait du monitoring et j’ai perdu les eaux . C’est une sensation vraiment étrange, chaude et délivrante . A partir du moment où on perd les eaux les contractions s’intensifient . J’ai donc accepté la péridurale car j’avais envie de souffler et j’avais peur de souffrir plus . Je n’aurais pas dû , je suis sûre que j’aurais été capable de continuer à gérer la douleur , je m’en veux un peu sur ce coup là . J’aurais dû plus me faire confiance …

Avant la péridurale j’étais dilatée à 5/6 , moins d’une heure après j’étais à 10 ! Si j’avais su que ce serait si rapide je me serais vraiment passée de la péri et j’aurais peut être seulement demandé le masque de protoxyde d’azote .

Je ne vous fais pas un cours sur la péridurale . L’anesthésiste est arrivée , Arnaud a dû sortir . Elle m’a glacée le dos avec un désinfectant . Pendant que je faisais le dos rond elle a cherché l’endroit où piquer . On a attendu un moment où je n’avais pas de contraction pour ne pas bouger et elle a piqué . Je n’ai pas trouvé cela douloureux , on a une drôle d’impression , comme une petite décharge électrique . C’était à moi de doser le produit en appuyant sur un bouton . J’ai appuyé toutes les 10 minutes 🙂 , le maximum que l’on puisse faire .

Pffffffffff…..

Alors je dois dire qu’avec une péridurale qui marche l’accouchement est radicalement différent . C’est le jour et la nuit . Je suis passée d’un état de compétition sportive à un état complètement léthargique . Je suis devenue légumiesque en 10 minutes . Avec l’agréable sensation de planer ? Pas fan de cette sensation finalement …J’ai lutter pour ne pas  m’endormir …

Bref , j’ai soudain une ÉNORME envie de pousser et une envie impérieuse d’aller à la selle . Je suis dilatée à 10 , c’est le moment de repasser à l’action  .

La sage femme installe les étriers et on commence à pousser. Elle place ses doigts pour me montrer où pousser . On attend une contraction , on inspire , on bloque et on pousse à fond sur l’expulsion , 3 fois de suite , même avec la péridurale je sentais encore les contractions mais pas de façon douloureuse  . . C’est le moment où je craque et où je me mets à pleurer , pas longtemps , 3 minutes , juste le temps d’évacuer un peu la pression .Et je me remotive à fond . Mais la péridurale m’a un peu  beaucoup coupé les jambes , au sens propre comme au figuré . Et oui , c’est le risque .

Pour faire glisser le bébé la sage femme  vide une bouteille entière de savon . J’avais apporté mon huile d’amande douce bio mais elle préférait son savon  . Elle met ses doigts à l’intérieur , me masse et écarte les parois . Elle sait que je veux absolument éviter l’épisiotomie , on décide de prendre notre temps .

Je pousse bien , j’y mets toute mon énergie restante , on voit même les cheveux du bébé . Mais mon coquin est décidément très indécis . Il avance quand je pousse mais il recule entre chaque contraction . Le coquin ! A ce rythme  au bout de 40 minutes d’effort il n’a pas avancé d’un poil, sa tête est coincée 😦 Je ne sais quel écran de surveillance ils regardent mais il y en a un de nous deux qui fatigue beaucoup, dangereusement même, Arnaud dit que c’est moi , et le médecin et l’interne arrivent dans les 30 secondes . Ils décident d’utiliser une ventouse pour le sortir rapidement . Je suis désespérée car j’ai peur que la manip lui déforme la tête 😦 . Ils appliquent la ventouse et ils sortent sa tête la poussée suivante en 5 secondes puis l’épaule . Allez hop en moins de 30 secondes j’ai enfin mon bébé sur le ventre ♥♥♥

Grand soulagement .

( Et la trace de la ventouse a disparu dans la journée .)

Mais par contre j’ai une épisiotomie . Le truc que je ne voulais absolument pas avoir

Là aussi je n’ai rien senti . 4 points quand même . Faite par deux jeunes hommes , qui me vident le ventre au passage , il ne faut pas être pudique .

Je regrette d’avoir choisi la péridurale . Je me dis que sans j’aurais peut être été plus vaillante et moins fatiguée pour pousser . Comme pour Ava où l’expulsion avait été super rapide et facile . La sage femme me dit que mon périnée est très fragile et que de toutes façons j’aurais forcément eu une épisiotomie . Qu’il était en souffrance . Qu’il se serait déchiré sinon .Qu’il ne faut pas regretter .

Elle a fait tout son possible pour l’éviter et je veux bien la croire , je l’ai vue s’appliquer longuement à faire glisser la Bête  . Pas comme à Debré où on m’a fait une épisio d’emblée alors que je n’avais même pas encore commencé à pousser 😦  pffffffffff

Le petit et moi allons bien , l’accouchement n’a pas été franchement très douloureux donc on peut dire que c’est quand même un accouchement réussi .

Par contre j’ai un peu les boules pour l’épisiotomie . Je trouve ça très douloureux physiquement mais aussi psychologiquement .Cette incision brutale dans l’intimité .

Voilà maintenant il faut cicatriser et réparer . C’est bien parti , nettement mieux que pour Ava puisqu’à j+11 je n’ai presque plus mal  , maintenant je suis rodée j’ai des bonnes techniques 🙂  , je vous en reparle .

J’essaie de revenir rapidement . Le Petit est un Amour de bébé . Il est très sage , pleure peu , mange bien , dort bien . Mais il réclame souvent les bras 🙂

A bientôt ,

et merci beaucoup à toutes pour tous vos gentils messages !

Read Full Post »

Nous venons de passer 16 h à la maternité … pour rien !

600469_10152012421577067_1352491305_n

J’ai un petit coquin qui me fait des blagues .

Lundi soir , vers 20 h j’ai une belle série de contractions  douloureuses . Je prends 1 gramme de Doliprane , la douleur ne passe pas et s’intensifie . J’essaie de m’endormir mais impossible , la douleur des contractions me réveille . A 23 h je décide donc de partir aux Urgences avec Arnaud . Mais Ava pleure et ne veut pas aller dormir chez sa tata . Je cède et décide d’attendre une heure de plus pour voir si ça passe …Mais à minuit nous finissons aux Urgences car j’ai vraiment mal .

Les Urgences se font toujours la nuit chez nous, sinon bien sûr ce n’est pas drôle  .

Verdict : mon col est mou , ouvert à 1,5 , je saigne ,  les contractions sont régulières et le travail commence …Le petit a pile-poil 8 mois .

On est super excité !

On me pose une perf , on m’habille et on m’installe en salle de naissance . Il n’y a pas d’autres clientes dans l’hôpital cette nuit là , tout le personnel est à notre entière disposition , même l’anesthésiste , le rêve …

Sauf que vers 3/4 heures du matin mes contractions commencent à s’espacer et je finis même par m’endormir sur le petit matin !

Pendant que ce pauvre Arnaud agonise de froid à côté de moi sur une petite chaise , oups , les conditions sont rudes pour les papas .

IMAG3758

La prochaine fois il faut prendre une couverture parce qu’il fait froid à Bichat .

Vers 8/9 heures on me change de pièce et on m’annonce que c’est surement une fausse alerte . Je reste encore une partie de la journée sous monitoring , j’ai des contractions douloureuses, parfois toutes les 7 minutes, parfois toutes les 20 minutes , rien de régulier . Mon col ne bouge plus . A ce stade ils ne veulent pas relancer le travail parce que le bébé est quand même petit. En plus il est bien en forme , il ne souffre pas , il n’y a pas vraiment de raison de le brusquer  .  On me propose donc de rentrer chez moi et de revenir quand mes contractions seront régulières : toutes les 4 minutes pendant 45 minutes d’affilée .

Je suis très déçue . Je viens de souffrir 16 heures pour rien et je repars sans le bébé 😦

( Mais avec 1 kilo de moins parce que tout ça m’a coupé l’appétit )

IMAG3768

En plus j’ai toujours des contractions très douloureuses , toutes les 30 minutes . Elles me ruinent le ventre mais surtout le dos . Je vous raconte pas ma nuit .

Dès qu’une contraction arrive j’inspire par le nez 5 secondes et j’expire par la bouche 10 secondes . Je recommence 5 fois en essayant de me détendre au maximum et j’essaie de ne pas me crisper . Je prends des douches chaudes et j’essaie de bouger et de ne pas rester allongée trop longtemps .J’essaie de prendre sur moi pour ne pas effrayer Ava mais parfois je geins quand même un peu .

Est ce que vous avez d’ autres astuces pour soulager les contactions ?

J’ai vu qu’il y  avait le masque deIMAG3763 protoxyde d’azote dans la salle de naissance , je me sens rassurée.

Voilà où j’en suis .

Est ce que vous aussi vous avez fait des faux départs ?

Est ce que vous avez accouché longtemps après ?

D’après eux rien ne m’empêche de tenir encore 1 mois …

Je crois que j’ai un peu perdu mon bouchon muqueux mais comme j’ai aussi saigné c’est difficile à dire …

En plus Bébé est vraiment très très bas maintenant , j’ai un peu constamment envie d’aller uriner et d’aller à la selle , charmant 😦

Je me sens très frustrée …

mais c’est partie remise , quoiqu’il se passe je finirai bien par le voir !

Allez j’espère vous donner de bonnes nouvelles bientôt et merci pour vos gentils commentaires sur le post précédent , ça me rassure .

Read Full Post »

Que de bonnes nouvelles après ma visite à la maternité  :

  • Hourra !!! Baby Boy s’est enfin retourné et mis dans la bonne position pour sortir ! Jusqu’ici il était étrangement positionné , en travers et  en siège avec les jambes dépliés et la tête  vers le haut à chaque échographie ( n’importe quoi ) . Il avait encore un peu de temps pour se retourner , mais pas tant que ça non plus , après il n’aurait plus eu assez de place . Maintenant je croise les doigts pour qu’il reste dans la bonne position jusqu’à la fin .
  • Mon col est définitivement long , tonique , fermé 😉 malgré toutes mes contractions . Je les gère d’ailleurs de mieux en mieux grâce à mes séances de relaxation ( en gros  je visualise toutes les cellules de mon corps en train de se détendre sur 5 à 10 minutes )  et grâce à mes séances  de respiration , du coup  je ne prends presque plus de Doliprane . J’inspire profondément 5 secondes , je bloque ma respiration 5 secondes et j’expire profondément 5 secondes , dix fois de suite . ça ne paie pas de mine comme exercice mais sur moi ça fait des miracles , cela m’atténue grandement la douleur ,  me reconnecte avec mon corps et je reprends un peu le contrôle . Essayez la prochaine fois que vous souffrez ou que vous n’êtes pas bien , vous serez surprises .
  • Du coup j’ai le droit de marcher et de sortir un peu ( dans mon quartier ) , J’en profite pour me dandiner dehors dès qu’il y a du soleil …
  • A priori je ne commence toujours pas les anti coagulants , j’ai eu un rdv avec l’anesthésiste et elle est d’accord pour me faire une péridurale le jour J ! Même si je me prépare en parallèle à ne pas en avoir , on ne sait jamais , ça me rassure . Je me félicite tous les jours d’avoir choisi Bichat comme maternité , ils sont nettement plus cool qu’à Robert Debré ! Pour les mêmes symptômes j’ai une surveillance qui me convient beaucoup mieux cette fois ci . Je ne suis pas stressée et gavée de médicaments comme une oie ( je ne prends que 6 spasfon par jour et un Doliprane très occasionnellement contre deux traitements lourds : anticoagulant et le salbutamol ) . Je discute et négocie avec ma gynécologue . Elle m’écoute et prend en compte mes remarques et mes souhaits .
  • Nous avons commandé la chambre de Baby Boy que nous recevrons dans 15 jours . Elle sera bleue et gris clair . Et j’ai donné presque toutes les affaires d’Ava ;-( . A une merveilleuse petite Princesse que ses parents ont attendue presque 10 ans ( bienvenue Daria ♥ ) la persévérance est parfois payante …
  • Je veux que la chambre du bébé soit prête au moins 1 ou 2 mois à l’avance , pour que ma grande fille ait le temps de s’y faire . Je pense qu’elle va être jalouse quand elle va s’apercevoir qu’il va dormir dans notre chambre , et pas elle .
  • Je n’ai pas regrossi depuis la dernière fois . En même temps j’en suis quand même à + 11 kilos à 6mois 1/2 ( + 13 sur la balance de la gynécologue )  , y’a pas de quoi se vanter. Mais j’ai faim ! Au secours !  Je rêve de cheeseburgers frites, de sandwich merguez / brochettes mayonnaise ,  de nutella , de chunky monkey de Ben & Jerry’s , de beignets …   ( pfffffff….n’importe quoi )   . Je mange des assiettes de fruits et de légumes à la place en plus du reste pour compenser mais c’est pas du tout pareil ;-( C’est dur ! Je me frustre beaucoup  , et je frustre mon bébé mais j’ai l’impression que si je me lâche je vais prendre 10/ 20 kilos de plus et terminer en montgolfière . Mon estomac est un puits sans fond ;-( . J’ai faim de cochonneries en permanence , surtout le soir ;-( et je paie directement le moindre écart . J’ai hâte de retrouver mon métabolisme d’avant . Mon ventre est énorme , le reste ça va encore …
à 6 mois 1/2 de grossesse

à 6 mois 1/2 de grossesse

En mode cool à la maison , j’ai coupé à l’arrache la ceinture de grossesse du jean H&M , comme ça c’est supportable .

Je vous souhaite de joyeux ponts , j’ai reçu plein de nouveaux produits bio , je vous en reparle très vite !

Read Full Post »

Bon, me voilà rentrée à la maison ! J’ai retrouvé ma moitié de canapé !

Comme vous avez pu le voir sur ma page Facebook j’ai donc été hospitalisée quelques jours à Bichat .

Toujours à cause de ces fichues contractions !!!

La crise a commencé dimanche 14 , quelques contractions , normal , qui ne se sont pas arrêtées de la journée malgré les spasfon et le repos couché et elles ont fini par se  rapprocher dangereusement  . Au final , à 23h j’avais 1 contradiction par minute ! Ah quand même ! Plus que pour un accouchement ! Certes elles étaient plutôt non douloureuses , quoique à force ça tire bien le bas ventre , mais j’étais inquiète !  Même s’ils arrivent parfois à faire  des miracles à partir de 5 mois , je préférerais que mon bébé attende et ne naisse pas avant 6, 7, 8 mois de grossesse . Soit encore deux  mois .

Allez zou, aux Urgences !

( Les Urgences se font obligatoirement le dimanche soir à 23 heures alors qu’on a un million de choses à faire le lendemain sinon c’est de la triche ) .

Répétition du jour J pour ma tante, obligée de se rhabiller pour venir me chercher . Elle a dû mettre 20 minutes, honnête, la prochaine fois on la chronomètre à 3 heures 30 du matin pour voir si elle est aussi réactive 😉

Arrivée aux Urgences je suis toute penaude parce que j’y étais encore 3 jours avant ;-( Je me sens gourde au possible .

Et le personnel commence à me reconnaître ;-(

Tension, température , analyse d’urines , prélèvement vaginal … et c’est parti pour du monitoring . Où effectivement je contracte à fond . Au moins ils ont la preuve sur papier , ils ne peuvent pas me prendre  pour la cinglée hypocondriaque du quartier ! Puis échographie du col qui est toujours … long , tonique, fermé 😉

Rassurant .

Mais comme mes contractions sont extrêmement rapprochées et comme elles ne s’arrêtent pas ils préfèrent me garder et enrayer la crise avant que mon col ne décide de se modifier pour de vrai . Mon utérus est complètement zinzin , il s’emballe comme un cheval au galop ;-(  On me place donc en sale de pré-travail au cas où  le vrai travail commencerait , à côté d’une salle de naissance .Et on vient me poser une perfusion de Loxen , le produit de fond pour stopper les contractions . Maintenant que j’y repense, j’en avais eu aussi pour Ava, avant de passer au Salbutamol . Je ne suis pas fan de la perfusion qui entrave bien les mouvements et empêche de dormir comme on le voudrait  , surtout que celle ci dans le poignet est plutôt douloureuse . Et je ne vous parle même pas  du produit qui brûle littéralement , au bout de quelques heures je ne sentais plus mon bras . J’ai eu du mal à le bouger pendant 3 jours . La prochaine fois je demande la perf dans le bras gauche .

Bref me voilà couchée à 3h du matin , sous surveillance .

Comme je suis aux 1ères loges j’ai le plaisir de suivre 3 accouchements cette nuit là , avec hurlements de douleur pas du tout rassurants  puis magnifiques cris des bébés ♥

Et de ma porte je vois les papas faire les 100 pas . Il y a du bruit, du monde , des allées venues , du rire , des larmes  …c’est folklo  !

Même si je suis inquiète je ne pense pas une seconde que je vais accoucher cette nuit là . Je ne suis pas du tout dans le même état que pour mon premier accouchement où là les contractions m’arrachaient des larmes et des cris ! Sur l’échelle de la douleur de 0 à 10 je suis à peine à 2 .

( J’ai un pressentiment pour le 29 mai , qui serait trop tôt , ou pour le 5,6,7 juillet , ce qui serait parfait )

Le Loxen fait petit à petit son  effet , mon col ne se modifie pas …

Le lendemain on me monte  dans une chambre à l’étage grossesse pathologique .

Il y a un protocole pour le Loxen , ils  le mettent 48 h en perfusion puis l’arrêtent progressivement ( 2,5 à 1 pour moi ) et surveillent 24 heures de plus . Il faut donc prévoir 3 jours incompressibles d’hospitalisation .

Je pense très fort à ma fille qui ne me verra pas , je ne lui ai même pas fait un bisou avant de partir ;-( En plus la bourrique ne veut pas me parler au téléphone, malgré le fait qu’elle me réclame . Je préfère qu’elle ne vienne pas . Déjà ce n’est pas trop permis et je n’ai pas envie de lui faire peur avec ma perf , mes tuyaux et ma salle tête .

Je peux vous dire que je n’y croyais pas de trop mais le Loxen a bien enrayé ma crise en quelques heures .

Les effets négatifs : le produit brûle et fait très mal à l’endroit de la perfusion . J’étais à 2 doigts de tout arracher , c’était insupportable .

Le produit donne très mal à la tête , dès les premiers signes ont m’a donné des cachets ( ? ) pour lutter contre et ça allait mieux .

Et le produit fait baisser la tension . Je suis rentrée chez moi avec 8 de tension , un peu fatiguée donc , je pensais avoir au moins plus de temps pour alimenter le blog , je suis trop crevée pour faire quoi que ce soit , mais aujourd’hui ça va mieux .

Que dire de l’hôpital …

Réveil à 7h30 avec température et tension , petit dej infect , monitoring , pesée , sage femme , contrôle de mes jambes à cause de mon risque de phlébite , contrôle du col ,déjeuner à 13 heures , sieste , monitoring , tension, température , dîner à 18 heures, ;-( tension , température  …Changement de perf toujours la nuit après avoir fait sonner l’appareil pendant 15 minutes et réveillé tout l’étage  sinon c’est pas drôle .

Personnel absolument charmant et compétant .

A l’hôpital on peut parfois se sentir  comme un vulgaire morceau de viande à soigner . Là plusieurs sage femmes vont passer me demander comment je me sens  et ouvrir la porte vers un dialogue plus personnel . Je me sens un peu inquiète mais nettement moins stressée que pour ma première grossesse . On échange des propos plus personnels et j’ai un bon feeling avec une femme  qui sait trouver les mots pour  m’apaiser .

Au bout de 3 jours on me laisse sortir , une sage femme doit passer me voir à domicile une fois par semaine  , j’ai encore des contractions , pour bien faire il ne faudrait pas en dépasser 15 par jour mais j’en suis facile à 3 x plus , surtout le soir .

Du moment qu’elles ne sont pas douloureuses et pas trop rapprochées on me conseille de ne pas trop m’inquiéter . J’ai toujours mes 6 spasfon par jour , je dois me reposer beaucoup mais ne pas rester couchée toute la journée . C’est la grande chef de service qui me l’a dit , donc ce sera mon dernier son de cloche ! C’est mieux pour moi de marcher un peu vu mon risque de phlébite . Et d’après eux un repose strict allongé  n’est pas forcément plus bénéfique qu’un repos encadré ( 2 heures le matin , 2 ou 3 heures l’aprés midi  ce qui fait quand même déjà pas mal  de repos )  .

Du coup quand j’ai une crise je m’allonge avec 2 spasfon et parfois 1 doliprane car cela fini par me faire comme des grosses crampes au niveau des ligaments ovariens . Avec une séance de relaxation . Et ça se calme .

On ne me donne pas de Salbumol , ils en sont  revenus, trop d’effets secondaires négatifs et dangereux , apparemment je n’ai pas dû être la seule à m’en plaindre …

A 4 ans d’intervalle , dans 2 hôpitaux différents ,  pour les mêmes symptômes , j’ai eu deux traitements  différents . Rien n’est gravé dans le marbre …

A chaque fois que le bébé a été échographié ou écouté  on m’a rassurée sur le fait qu’il était bien en forme et qu’il bougeait beaucoup , tant mieux !

Pour finir un petit diaporama de mon séjour :

vue

J’avais une belle vue de ma chambre sur le ciel bleu, les arbres et les oiseaux . Il n’y a qu’un lit par chambre , j’aime autant être toute seule .

perf

La perf dans le poignet. Je pouvais me lever et aller aux toilettes avec mon harnachement .

perf bis

Tristesse et fadeur des repas micro ondés  ;-(

diner2

Je pense qu’il ne doit rester aucune vitamine dans ce plateau , à part peut être dans l’orange . Ils devraient TOTALEMENT repenser l’alimentation , notre première médecine ….J’ai perdu 2 kilos …que j’ai immédiatement repris . + 11 kilos à tout juste 6 mois de grossesse , en faisant attention . J’adorerais me gaver de crêpes au nutella toute la journée allongée dans mon canapé mais j’adorerais encore plus retrouver ma ligne rapidement et épargner ma peau  …

diner

La machine à monitoring

monitoring

Avec les électrodes . Le petit part tout de suite se cacher dans son 60m2 dès qu’on les pose 😉 bien difficile de l’écouter . Pour Ava le bruit du cheval au galop me stressait , surtout que dès fois j’avais l’impression d’entendre le rythme décroître et d’être comme prêt à s’arrêter ;-( là j’ai même réussi à dormir pendant une séance . Je suis globalement beaucoup , beaucoup  plus cool , ce qui n’empêche pas mon utérus de contracter . Pourquoi ? il parait que c’est souvent le cas pour les femmes plutôt menues …

monitoring bis

Si au bout de deux jours on n’est pas allé à la selle , on a le droit à son suppositoire d’eductyl . Heureusement, je n’en ai pas eu besoin .

eductyl

Avant d’avoir les résultats de mon prélèvement vaginal , par précaution , on m’a donné cet ovule d’antibiotique . Je l’ai pris deux jours pour rien, dommage …

poly

polygynax

J’ai pris la télé , c’était cher , 4,5 € par jour . Je n’ai regardé que canal+ , comme nous ne l’avons pas à la maison , et j’ai été déçue . Que des films et séries nuls …

télé

Par contre j’ai bien joué avec le lit !

lit

Le dernier jour ,après avoir retiré ma perf , je suis enfin allée à la douche . Je n’avais rien , on m’a prêté la chemise de nuit , le savon et les draps comme serviette . Et une culotte jetable .

douche

Et oui , la prochaine fois je me prépare un petit sac de survie pour emmener à l’hôpital parce que là , à part mon chargeur de portable , il me manquait : des culottes de rechange , des lingettes pour le visage et pour la minette ( après toutes ces allées venues et 4 jours sans douche je sentais le zoo de Vincennes ) , une eau parfumée pour le corps, un baume à lèvres super hydratant , un brumisateur , un peigne et un bon livre .

Et je ne râlerai pas la prochaine fois que je paie mes impôts , je crois que j’ai pris de l’avance ….

prix

Depuis hier  j’en suis à 6 mois  de grossesse , encore deux mois et je serai rassurée.

J’essaie de revenir vite avec des choses plus amusantes 😉

J’ai mis une belle robe aujourd’hui , je vais peut être descendre au soleil faire des photos de mon gros ventre !

Je vous remercie pour vos messages de soutien ,

à bientôt 😉

Et puis il y a une bonne nouvelle , au vu de mes résultats je n’ai toujours pas commencé mes anticoagulants . On me laisse entrevoir la possibilité d’une péridurale le jour J . C’est une bonne nouvelle , non ? Si . Allez , dites moi que oui …

Read Full Post »

Depuis une dizaine de jours j’ai des petites séries de contractions ;-(

Dernièrement mon col était très long , très tonique et bien fermé alors j’essaie de ne pas m’inquiéter …mais j’ai quand même pris un rdv avec une sage femme mercredi pour vérifier .Il y a beaucoup de femmes qui sentent rapidement quelques contractions sans que cela ne pose de problèmes mais il faut rester vigilante .

Pour Ava j’avais plus de cent contractions par jour dès …? le 4 ème mois ? Et je n’ai accouché que 14 jours à l’avance .

Apparemment j’ai l’utérus très contractile .Du moment que mon col reste bien fermé ça me rassure …( Et il y a aussi des femmes avec un col un peu ouvert qui accouchent à terme .)

J’essaie de ne pas trop en faire et de m’allonger un peu dans la journée, mais avec un petite Taz de 4 ans c’est parfois difficile d’avoir du repos,  et surtout j’évite les longs déplacements .

J’ai un peur de devoir rester couchée  mais surtout peur de reprendre le diabolique Salbutamol/ Salbumol que j’avais si mal supporté .

Allez, on en est pas encore là … en attendant je prends du magnésium et de la vitamine B6  pour diminuer l’excitabilité de la niche avec parfois du spasfon . Les contractions ne sont pas vraiment douloureuses mais quand même un peu désagréables. J’ai du mal à les compter , je pense que je tourne autour de 15 à 20 par jour . Bizarrement  elles apparaissent surtout quand je m’allonge sur le dos le soir  …Et aussi quand ma carpe koï fait ses bonds de poisson dans tous les sens ♥

Et j’ai toujours le ventre plus ou moins tendu , dur et qui tire .

A Robert Debré on m’avait  interdit les rapports sexuels car le sperme et les orgasmes favoriseraient les contractions ;-(

Voilà , donc en prévention c’est moyen moyen la fête ;-(

En tous cas pour moi …

Mais ce qui me fatigue le plus c’est la sensation d’une grande pesanteur dans le bas ventre, comme l’impression d’être écrasée par un sac de ciment ,  avec une envie incessante d’uriner . Je passe ma vie à faire pipi et parfois j’ai même envie  30 secondes après avoir fait ;-( . J’ai même pensé  m’acheter des couches pour adulte . Pffffff …..ça vient , ça part , sans trop d’explications …

Mais être enceinte c’est vivre dans le royaume des sensations étranges , n’est ce pas ?

Bien sûr j’ai déjà passé plusieurs tests pour écarter toutes possibilités d’infection urinaire .

Je suis même aller aux Urgences à Bichat pour vérifier . J’avais acheté une fortune des languettes URITEST à la pharmacie pour détecter une possible infection urinaire . On fait pipi sur la languette et on compare les couleurs .Et je semblais positive pour l’infection . Mais 1 heure plus tard aux Urgences il n’en était rien . Les infirmières m’ont dit qu’elles n’aimaient pas trop ce test maison qui ne prouve pas grand chose ni dans un sens ni dans l’autre …

Ma gynécologue ne sait pas d’où cela vient ? Le bébé n’a même pas l’air trop bas . Je ne sais pas trop vers qui me tourner , peut être vers un ostéopathe ? En attendant je bois beaucoup , pour éviter la vraie infection urinaire et pour justifier mes passages aux toilettes .

Pendant que j’y suis je vous parle aussi de ma 1ère visite aux Urgences à un peu moins de 2 mois de grossesse . J’avais d’énormes douleurs de règles , sans saignement, je ne pouvais plus me tenir debout , même en me gavant de Doliprane et de Spasfon . En fait je crois que je faisais aussi une petite crise d’angoisse à cause de ma précédente fausse couche qui avait commencé de la même façon ;-( Je suis arrivée à 23h30 complètement désespérée aux Urgences de Bichat où l’accueil a été exceptionnel . Après prise de température , de tension et test urinaire, j’ai vu une très gentille interne qui m’a auscultée patiemment très longuement, fait une échographie et qui m’a bien rassurée .Tout allait bien , je souffrais juste de grosses douleurs ligamentaires . ça peut faire TRES TRES mal et le stress n’arrange rien . Elles ont duré une semaine . Doliprane toutes les 6 heures , Spasfon et repos .

J’ai toujours un peu honte d’aller aux Urgences, j’ai l’impression de déranger .

Mais qui a passé toute une grossesse sans aller une seule fois aux Urgences ?

L’accueil à Bichat a été impeccable . Rapide , très professionnel  et humain. Sauf les toilettes qui ressemblent à celles d’une prison tchétchène , c’est un sans faute, bravo Bichat !Je me suis sentie écoutée et rassurée .

Pour Ava je suis allée aussi 2 fois aux Urgences ( en plus de tout le reste ), à Robert Debré, mais à chaque fois je suis restée hospitalisée une semaine . La première fois pour des contractions douloureuses et rapprochées à 6 mois de grossesse . La deuxième fois pour des saignements à 7 mois 1/2 , qui n’ont d’ailleurs jamais été vraiment élucidés …

Ah là là …Le parcours n’est pas toujours simple …mais la récompense finale est tellement MERVEILLEUSE . Alors je prends sur moi , je fais des séances de relaxation et je pense au bel été que nous allons passer tous ensemble ♥

A part ça nous en sommes à inventer les prénoms . J’ai trouvé Gaé que j’aime beaucoup mais ça ne plait pas du tout à Arnaud ….

Et je n’ai pas regrossi depuis la dernière fois ! Ouf ! Parce que mon ventre est déjà ÉNORME ! On dirait que j’attends des triplés .  Je vous mets une photo sur ma page facebook bientôt ….

EDIT : bon mon col s’est un peu raccourci alors c’est parti pour rester couchée 15 jours avec 6 spasfon par jour avant de faire un 1er bilan . Rien de terriblement alarmant mais la sage femme préfère que je reste allongée, même pas assise, car le bébé appuie sur le col . Qui va faire les courses, le ménage , la cuisine ,le linge ,  s’occuper d’Ava à 16h , lui donner la douche et gérer le quotidien ? Arnaud qui rentre fatigué à 19 h ? Pfffffff….ça va être beau chez nous …. Et ça sent un peu le roussi pour la suite , non ? Je veux dire , de là à ce que je reste couchée jusqu’à la fin ya pas des kilomètres …J’essaie de rester optimiste mais j’ai quand même un peu les boules …Enfin demain matin je me lève quand même , j’ai le test du diabète qui m’attend , avec la petite sur les bras car l’école est fermée à cause de la grève …

Read Full Post »

Salbumol

 

C’est le diable .

Je vous le disais, depuis que j’ai pris ce médicament il y a 2 ans 1/2, j’ai perdu l’appétit et perdu un peu beaucoup de poids. J’ai toujours été plutôt mince mais l’été je faisais mon petit régime pour perdre mes 2 /3 kilos de l’hiver…Maintenant je dois me battre pour tenter de prendre 2/3 kilos…

Je vous raconte depuis le début.

Attention, allergiques aux histoires de grossesse et de médicaments, revenez bientôt pour le vide dressing parce que là c’est la séquence confessions à la Jean-Luc Delarue…

J’ai eu la pire des grossesses possible mais je vous coupe  tout effet de suspens  puisque l’histoire se termine bien pour ma fille qui a une santé de cheval de trait ( et elle en a aussi malheureusement un peu les cheveux… )

Je vous passe l’horreur des 3 premiers mois avec nausées+++, changements d’humeur, crises de boulimie … et  de l’amniocentèse que je vous raconterai plus tard.Oui le récit vaut son pesant d’or…

Bref nous voilà  donc directement   à 4 mois de grossesse et  je dis à ma gynéco que je trouve que mon ventre fait des mouvements bizarres( en même temps il y a un bébé qui bouge dedans 😉 ).

Mais quand même. Il prend parfois  une drôle de  forme de cône et il durci. ça fait déjà plusieurs semaines que j’ai remarqué cela, ça arrive souvent le soir au coucher mais j’en ai toujours plus d’une dizaine par jour .

“ C’est rien c’est  le bébé qui essaie de se mettre debout ”me dit mon mari ( note pour plus tard : ne jamais croire les diagnostics obstétricaux  d’Arnaud ).

 Bref la gynécologue me confirme que ce sont des contractions et qu’à partir de maintenant il faut que j’arrête de travailler et que je reste  me reposer chez moi . Ok , je reste chez moi. Mais je ne me repose pas de trop et les contractions s’intensifient en nombre et en durée…

Le 5ème mois le couperet tombe puisque je fais plusieurs grosses contractions lors de ma visite à la maternité : je dois passer les 3 prochains mois STRICTEMENT allongée avec le droit de me lever seulement pour aller aux Wc et pour prendre une petite douche.

 Et je commence le Salbumol.

Je vous passe  les fêtes de fin d’année que j’ai passées au lit au milieu du salon recevant ma famille allongée comme Louis XIV et les gros moments de solitude toute seule chez moi quand on a épuisé toutes les séries débiles de l’après-midi et que la pendule semble s’être arrêtée…( Je n’ai rien lu, essayez de lire avec la nausée…)

Le Salbumol.

Dans mon souvenir je prenais 3 suppos par jour mais il me reste aussi des boites de comprimés de Salbumol 2 mg.Je ne sais plus très bien…Et puis j’ai pris du Loxen 50mg aussi contre les contractions, mais je ne me souviens plus pourquoi on est resté sur le Salbumol.

Bref, ma gynéco me dis “ vous restez couchée, 3 suppos  par jour et dans 3 jours vous n’aurez plus rien ”

3 jours après je pars aux Urgences parce que j’ai juste 100 contractions par jour ( sans faire ma marseillaise ). Et à 2 heures du matin les Urgences hein, sinon c’est pas drôle .Et en pleurs parce que je m’inquiète je stresse à mort pour mon bébé. Je ne veux pas accoucher maintenant.

Bref cette saloperie ne marche pas sur moi alors je passe une semaine avec du Salbumol/ Salbutamol  directement par intraveineuse dans ma perf .Et là c’est GRANDIOSE . On doit être le 15 décembre et j’ai tellement de bouffées de chaleur que je suis en culotte sous la fenêtre ouverte dès que je le peux, j’ai le coeur à 180, de l’angoisse, et l’impression permanente d’avoir couru tout ce que j’ai pu devant un monstre .Je sue et je ressemble à une hystérique.J’ai l’impression de brûler les calories à la vitesse de la lumière et je ne peux plus manger. En plus mes veines claquent à cause du produit et il faut me refaire une entrée de perf toutes les 12h.Il paraît qu’il y a un médicament qui marche mieux mais qui coûte BEAUCOUP plus cher et qu’ils gardent en dernier recours. Si je pleure très fort est ce qu’ils vont me le donner?

Ben non…Bien essayé pourtant, dommage…

Bref, rien n’y fait, j’ai toujours autant de contractions mais mon col est fermé,  on vient de  dépasser  les 6 mois de grossesse ( le bébé est « théoriquement » viable  ) et y’a du monde qui attend derrière donc retour à la maison avec les suppos et une sage femme à domicile .Et une infirmière .Mais pour autre chose.Hey, je ne vous raconte pas tout d’un coup, je ne veux pas effrayer celles qui sont enceintes

En conclusion, j’ai eu autant de contractions  avec ce traitement que sans ( enfin on ne le saura jamais ) que ce soit en suppos, comprimés ou intraveineuse…J’ai eu des bouffées de chaleur, des palpitations, une énorme fatigue, des nausées +++

Mais surtout j’ai perdu l’appétit .

Rapidement je n’ai plus réussi à manger.Je chouinais des heures pour  avaler à peine  un yaourt au dîner alors qu’on est censé dévorer en fin de grossesse, non?

Puis j’ai arrêté le Salbumol à 8 mois… et rien ne s’est passé. Je n’ai pas eu plus de contractions, c’était pareil. ( Et j’ai accouché seulement 13 jours avant mon terme, je vous passe toutes les horreurs que les médecins m’avaient prédites…Ils ont dû faire médecine avec Arnaud … )

Sauf que depuis je n’ai toujours pas retrouvé l’appétit, je n’ai plus de plaisir à manger, j’ai souvent l’estomac tout noué et  j’ai l’impression qu’il  fait la taille d’un petit citron.

( J’ai eu le plaisir de le faire mesurer et il est de taille tout à fait normal )

A la maternité j’ai perdu 5,5 kilos en 4 jours, je crois que j’ai retrouvé mon poids de départ  8/10 jours après l’accouchement. Je vous rassure j’ai quand même gardé un petit ventre mou pendant 2 mois.

Mais j’ai continué à maigrir pour perdre… 8 kilos supplémentaires . En peu de mois j’ai donc perdu un total de 17 kilos. Juste après une grossesse. Je peux vous dire que ça met une GRANDE CLAQUE . Putain que ça fait mal !Et encore je me suis arrêtée de maigrir avec d’énormes difficultés parce que ça commençait à friser  l’anorexie et si je ne m’étais pas prise en main avec l’aide d’un bon médecin je ne sais pas où j’en serais…( Merci Monsieur B ! )

Voilà mon expérience avec le Salbumol.

Pas Top.

Bien sûr il y a aussi sûrement une grande part de psychologie . J’incrimine le Salbumol mais il y a aussi ma nature qui fait que je ne peux plus rien manger dès que je stresse un peu ou que je suis contrariée. Mais le début des symptômes ont vraiment coïncidé avec le début du Salbumol.

Bon c’est vrai aussi que moins on mange, moins on a faim.Mais depuis le temps, je ne comprends pas pourquoi les choses ne sont pas rentrées dans l’ordre ? Et pourquoi je n’en suis pas comme les autres à me priver de mon pain au chocolat pour rentrer dans du 36 alors que je flotte dans le 34…

Je pense que le Salbumol ne me convenait pas . Je pense que les médecins auraient mieux fait de prendre 5 minutes pour parler avec moi.

 Parce que OUI j’avais plus besoin de parler qu’autre chose

 De mes angoisses d’être maman. Parce que si je réfléchis un peu les contractions sont arrivées au moment où le bébé  à commencé  à bouger, à devenir réel . Et qu’il y a une part de moi qui ne supportait pas le fait d’avoir un truc incontrôlable vivant dans MON corps et je  n’avais qu’une envie c’était de l’expulser au plus vite.

 Ce ne sont pas des choses qui se disent ou s’écrivent… mais c’est la vérité .

J’ai aimé ma fille plus que tout ce qui existe dans l’Univers dès la première seconde où j’ai su qu’elle était dans mon ventre mais en même temps je me suis sentie comme en danger de mort devant cette intrusion et mon corps s’est défendu comme il a pu …

Je vous passe sur mon ENORME sentiment de culpabilité et les sceaux de larmes qui vont avec…

Je savais à l’avance que cette grossesse me remuerait le corps et le coeur mais là ça a été le tsunami…

Je regrette beaucoup d’être complètement passée  à côté du merveilleux de la situation et l’existence de femmes enceintes épanouies me paraît plus irréel et improbable que celle du père Noël et des cloches de Pâques réunis.

Je crois que j’aurais mieux fait de voir quelqu’un pour en parler , pour gérer mes angoisses et mes contradictions plutôt que de me laisser gaver bêtement  de médocs comme une oie.

Si un jour j’en ai un 2 ème bébé je pense que ça ira mieux. Je sais maintenant que mon ventre peut aussi être un nid doux et accueillant pour un petit bébé fragile et innocent .Malgré les épreuves j’ai quand même tenu bon.

Accueillir, réfléchis encore un peu là dessus ma grande…Accueillir, partager, laisser une place dans mon intime …ce ne sont pas des choses faciles pour moi. Chacun ses points faibles…

Voilà, peut être que ce témoignage pourra aider celles qui se trouvent dans le même cas que moi .Etre enceinte ça peut aussi être très difficile et on a le droit de le dire sans avoir honte.

A très vite pour du plus gai, j’ai l’impression que ce post là a un peu plombé l’ambiance pourtant il y a eu aussi des moments très drôles pendant cette grossesse que je vous raconterai .

Et ma fille est géniale, et je l’aime à la folie ♥

Ma coquinette d' Amour

PS : Merci à toute ma famille, à mes amis et bien sûr à mon extraordinaire  mari pour m’avoir soutenue dans cette aventure  .

PS : dès que je peux j’ouvre les commentaires, c’est wordpress qui n’obéit plus…

Read Full Post »