Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘grossesse’

J’ai donc envie d’un 2 ème bébé  ♥

A priori avec Arnaud on prendra ce qui se présentera quand il se présentera , nous savons tous les deux que le plus important est qu’il soit en bonne santé .

On a eu notre GROSSE FRAILLEUR  avec Ava, merci , on a donné .

Un jour je vous raconterai peut être la fois où à 3mois 1/2 de grossesse j’ai failli finir aux Urgences tellement je pleurais ( et ce n’est pas une blague, ma mère peut en témoigner, j’étais juste dans l’état le plus pitoyable que j’ai connu ).Je venais d’apprendre qu’on avait 1 chance sur 10 pour que notre bébé soit trisomique .Le genre de bombe atomique qu’on met un certain temps à digérer… La fin est heureuse mais je n’ai pas oublié que le plus important c’est la bonne santé .

Ceci dit, on peut avoir quand même une petite préférence, c’est naturel.

Personnellement après avoir voulu un garçon en premier , je veux maintenant une autre petite fille . Parce qu’il n’y a jamais assez de filles ( c’est la soeur de trois frères qui vous le dit ) , parce qu’on a déjà tous les vêtements et les jouets et parce qu’on est aussi d’accord sur son prénom .

Arnaud préférerait un petit garçon ( pour lui apprendre à bricoler des trucs ??? ) mais là on a un GROS problème avec le prénom , énorme problème même  …

C’est pas grave , tout ce que l’on veut c’est qu’il arrive . Et qu’il arrive en bonne santé .

Mais voyons un peu ce que nous propose la naturopathie pour influencer le sexe du bébé :

Pour avoir un garçon :

  • Avoir un rapport sexuel le jour de l’ovulation ( et les 2  jours qui suivent ) en s’étant abstenus un peu avant ( si possible 10 jours ). Cela nécessite de savoir quel est son jour d’ovulation . Ils vendent ( bien cher ) des kits en pharmacie assez simple d’utilisation pour le trouver . Je ne suis pas originale puisque pour le coup j’ovule au 14 ème jour ( au moins la fois où je l’ai fait ) .En élargissant nos chances, nous oeuvrons donc plus intensément les 10,11,12,13,14,15,16et17 èmes jours de mon cycle ( 4 jours avant, pendant l’ovulation, deux jours après )  .Mais on peut aussi balayer une période plus grande ( et ce sont les papas qui sont contents ).
  • La femme doit avoir un orgasme le plus intense possible ( pour faire progresser très rapidement les spermatozoïdes ).
  • 3 mois avant la conception, les 2 partenaires doivent suivre un régime de type « salé « ( poissons salés et fumés, viandes, charcuterie, Oh là, je suis pas prête d’avoir un garçon, pommes de terre, avocat, banane…ps: si vous souffrez d’hypertension vous laissez tomber )
  • Avant le rapport sexuel on peut s’injecter avec une poire de l’eau alcaline , par ex 0,5l d’eau + 1ccafé de bicarbonate de soude, les spermatozoïdes Y aiment l’alcalinité . Mais là c’est quand on a déjà eu 15 filles  et qu’on est totalement désespérée , non ?

Pour avoir une fille :

  • Avoir un rapport sexuel les 2/3 / 4 jours avant l’ovulation( les spermatozoïdes X « filles » sont plus résistants )
  • Avoir des rapports sexuels réguliers sans période d’abstinence.
  • La femme ne doit pas avoir d’orgasme le jour « j ».
  • 3 mois avant , les 2 partenaires doivent suivre un régime de type « sucré » riche en calcium et magnésium ( lait, yaourts, fromages, oléagineux non salés, fruits secs,légumes verts , chocolat, poisson,compléments nutritionnels de calcium et de magnésium  mais  0 sel )
  • Avant le rapport sexuel on peut s’injecter avec une poire de l’eau acide, par ex 0,5l d’eau + 1csoupe de vinaigre de cidre. Les spermatozoides Y supportent mal l’acidité. Là aussi je trouve ça un peu barbare .

Pour Ava

La belle à 3 mois

je n’ai rien fait de particulier pour choisir son sexe  mais les 4 premiers points se  révèlent exacts .Et je précise qu’on l’a faite un matin  de la fête des pères au réveil  ce qui n’est vraiment pas mon heure, sinon tout va bien, merci !

Pour le prochain on ne fait rien de spécial non plus pour choisir son sexe . On m’a prédit un garçon , on verra bien .

Je prends, je prends , je prends ce qui viendra  ♥

Et vous ?

Vous avez fait des choses pour influencer le sexe de vos enfants ?

Ou vous avez laissé faire la Nature ?

Read Full Post »

Salbumol

 

C’est le diable .

Je vous le disais, depuis que j’ai pris ce médicament il y a 2 ans 1/2, j’ai perdu l’appétit et perdu un peu beaucoup de poids. J’ai toujours été plutôt mince mais l’été je faisais mon petit régime pour perdre mes 2 /3 kilos de l’hiver…Maintenant je dois me battre pour tenter de prendre 2/3 kilos…

Je vous raconte depuis le début.

Attention, allergiques aux histoires de grossesse et de médicaments, revenez bientôt pour le vide dressing parce que là c’est la séquence confessions à la Jean-Luc Delarue…

J’ai eu la pire des grossesses possible mais je vous coupe  tout effet de suspens  puisque l’histoire se termine bien pour ma fille qui a une santé de cheval de trait ( et elle en a aussi malheureusement un peu les cheveux… )

Je vous passe l’horreur des 3 premiers mois avec nausées+++, changements d’humeur, crises de boulimie … et  de l’amniocentèse que je vous raconterai plus tard.Oui le récit vaut son pesant d’or…

Bref nous voilà  donc directement   à 4 mois de grossesse et  je dis à ma gynéco que je trouve que mon ventre fait des mouvements bizarres( en même temps il y a un bébé qui bouge dedans 😉 ).

Mais quand même. Il prend parfois  une drôle de  forme de cône et il durci. ça fait déjà plusieurs semaines que j’ai remarqué cela, ça arrive souvent le soir au coucher mais j’en ai toujours plus d’une dizaine par jour .

“ C’est rien c’est  le bébé qui essaie de se mettre debout ”me dit mon mari ( note pour plus tard : ne jamais croire les diagnostics obstétricaux  d’Arnaud ).

 Bref la gynécologue me confirme que ce sont des contractions et qu’à partir de maintenant il faut que j’arrête de travailler et que je reste  me reposer chez moi . Ok , je reste chez moi. Mais je ne me repose pas de trop et les contractions s’intensifient en nombre et en durée…

Le 5ème mois le couperet tombe puisque je fais plusieurs grosses contractions lors de ma visite à la maternité : je dois passer les 3 prochains mois STRICTEMENT allongée avec le droit de me lever seulement pour aller aux Wc et pour prendre une petite douche.

 Et je commence le Salbumol.

Je vous passe  les fêtes de fin d’année que j’ai passées au lit au milieu du salon recevant ma famille allongée comme Louis XIV et les gros moments de solitude toute seule chez moi quand on a épuisé toutes les séries débiles de l’après-midi et que la pendule semble s’être arrêtée…( Je n’ai rien lu, essayez de lire avec la nausée…)

Le Salbumol.

Dans mon souvenir je prenais 3 suppos par jour mais il me reste aussi des boites de comprimés de Salbumol 2 mg.Je ne sais plus très bien…Et puis j’ai pris du Loxen 50mg aussi contre les contractions, mais je ne me souviens plus pourquoi on est resté sur le Salbumol.

Bref, ma gynéco me dis “ vous restez couchée, 3 suppos  par jour et dans 3 jours vous n’aurez plus rien ”

3 jours après je pars aux Urgences parce que j’ai juste 100 contractions par jour ( sans faire ma marseillaise ). Et à 2 heures du matin les Urgences hein, sinon c’est pas drôle .Et en pleurs parce que je m’inquiète je stresse à mort pour mon bébé. Je ne veux pas accoucher maintenant.

Bref cette saloperie ne marche pas sur moi alors je passe une semaine avec du Salbumol/ Salbutamol  directement par intraveineuse dans ma perf .Et là c’est GRANDIOSE . On doit être le 15 décembre et j’ai tellement de bouffées de chaleur que je suis en culotte sous la fenêtre ouverte dès que je le peux, j’ai le coeur à 180, de l’angoisse, et l’impression permanente d’avoir couru tout ce que j’ai pu devant un monstre .Je sue et je ressemble à une hystérique.J’ai l’impression de brûler les calories à la vitesse de la lumière et je ne peux plus manger. En plus mes veines claquent à cause du produit et il faut me refaire une entrée de perf toutes les 12h.Il paraît qu’il y a un médicament qui marche mieux mais qui coûte BEAUCOUP plus cher et qu’ils gardent en dernier recours. Si je pleure très fort est ce qu’ils vont me le donner?

Ben non…Bien essayé pourtant, dommage…

Bref, rien n’y fait, j’ai toujours autant de contractions mais mon col est fermé,  on vient de  dépasser  les 6 mois de grossesse ( le bébé est « théoriquement » viable  ) et y’a du monde qui attend derrière donc retour à la maison avec les suppos et une sage femme à domicile .Et une infirmière .Mais pour autre chose.Hey, je ne vous raconte pas tout d’un coup, je ne veux pas effrayer celles qui sont enceintes

En conclusion, j’ai eu autant de contractions  avec ce traitement que sans ( enfin on ne le saura jamais ) que ce soit en suppos, comprimés ou intraveineuse…J’ai eu des bouffées de chaleur, des palpitations, une énorme fatigue, des nausées +++

Mais surtout j’ai perdu l’appétit .

Rapidement je n’ai plus réussi à manger.Je chouinais des heures pour  avaler à peine  un yaourt au dîner alors qu’on est censé dévorer en fin de grossesse, non?

Puis j’ai arrêté le Salbumol à 8 mois… et rien ne s’est passé. Je n’ai pas eu plus de contractions, c’était pareil. ( Et j’ai accouché seulement 13 jours avant mon terme, je vous passe toutes les horreurs que les médecins m’avaient prédites…Ils ont dû faire médecine avec Arnaud … )

Sauf que depuis je n’ai toujours pas retrouvé l’appétit, je n’ai plus de plaisir à manger, j’ai souvent l’estomac tout noué et  j’ai l’impression qu’il  fait la taille d’un petit citron.

( J’ai eu le plaisir de le faire mesurer et il est de taille tout à fait normal )

A la maternité j’ai perdu 5,5 kilos en 4 jours, je crois que j’ai retrouvé mon poids de départ  8/10 jours après l’accouchement. Je vous rassure j’ai quand même gardé un petit ventre mou pendant 2 mois.

Mais j’ai continué à maigrir pour perdre… 8 kilos supplémentaires . En peu de mois j’ai donc perdu un total de 17 kilos. Juste après une grossesse. Je peux vous dire que ça met une GRANDE CLAQUE . Putain que ça fait mal !Et encore je me suis arrêtée de maigrir avec d’énormes difficultés parce que ça commençait à friser  l’anorexie et si je ne m’étais pas prise en main avec l’aide d’un bon médecin je ne sais pas où j’en serais…( Merci Monsieur B ! )

Voilà mon expérience avec le Salbumol.

Pas Top.

Bien sûr il y a aussi sûrement une grande part de psychologie . J’incrimine le Salbumol mais il y a aussi ma nature qui fait que je ne peux plus rien manger dès que je stresse un peu ou que je suis contrariée. Mais le début des symptômes ont vraiment coïncidé avec le début du Salbumol.

Bon c’est vrai aussi que moins on mange, moins on a faim.Mais depuis le temps, je ne comprends pas pourquoi les choses ne sont pas rentrées dans l’ordre ? Et pourquoi je n’en suis pas comme les autres à me priver de mon pain au chocolat pour rentrer dans du 36 alors que je flotte dans le 34…

Je pense que le Salbumol ne me convenait pas . Je pense que les médecins auraient mieux fait de prendre 5 minutes pour parler avec moi.

 Parce que OUI j’avais plus besoin de parler qu’autre chose

 De mes angoisses d’être maman. Parce que si je réfléchis un peu les contractions sont arrivées au moment où le bébé  à commencé  à bouger, à devenir réel . Et qu’il y a une part de moi qui ne supportait pas le fait d’avoir un truc incontrôlable vivant dans MON corps et je  n’avais qu’une envie c’était de l’expulser au plus vite.

 Ce ne sont pas des choses qui se disent ou s’écrivent… mais c’est la vérité .

J’ai aimé ma fille plus que tout ce qui existe dans l’Univers dès la première seconde où j’ai su qu’elle était dans mon ventre mais en même temps je me suis sentie comme en danger de mort devant cette intrusion et mon corps s’est défendu comme il a pu …

Je vous passe sur mon ENORME sentiment de culpabilité et les sceaux de larmes qui vont avec…

Je savais à l’avance que cette grossesse me remuerait le corps et le coeur mais là ça a été le tsunami…

Je regrette beaucoup d’être complètement passée  à côté du merveilleux de la situation et l’existence de femmes enceintes épanouies me paraît plus irréel et improbable que celle du père Noël et des cloches de Pâques réunis.

Je crois que j’aurais mieux fait de voir quelqu’un pour en parler , pour gérer mes angoisses et mes contradictions plutôt que de me laisser gaver bêtement  de médocs comme une oie.

Si un jour j’en ai un 2 ème bébé je pense que ça ira mieux. Je sais maintenant que mon ventre peut aussi être un nid doux et accueillant pour un petit bébé fragile et innocent .Malgré les épreuves j’ai quand même tenu bon.

Accueillir, réfléchis encore un peu là dessus ma grande…Accueillir, partager, laisser une place dans mon intime …ce ne sont pas des choses faciles pour moi. Chacun ses points faibles…

Voilà, peut être que ce témoignage pourra aider celles qui se trouvent dans le même cas que moi .Etre enceinte ça peut aussi être très difficile et on a le droit de le dire sans avoir honte.

A très vite pour du plus gai, j’ai l’impression que ce post là a un peu plombé l’ambiance pourtant il y a eu aussi des moments très drôles pendant cette grossesse que je vous raconterai .

Et ma fille est géniale, et je l’aime à la folie ♥

Ma coquinette d' Amour

PS : Merci à toute ma famille, à mes amis et bien sûr à mon extraordinaire  mari pour m’avoir soutenue dans cette aventure  .

PS : dès que je peux j’ouvre les commentaires, c’est wordpress qui n’obéit plus…

Read Full Post »