Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘anne-sophie Pic’

boco 2 008

Manger du trois étoiles ,  bio ,  chez soi à moins de 15 € c’est possible ?

Oui …

enfin d’une certaine façon .

Je vous propose aujourd’hui 2 menus qu’Arnaud est vaillamment allé acheter chez BOCO . 

( On peut manger sur place ou emporter )

Le concept est sympa , plusieurs chefs étoilés ( Anne-Sophie Pic , Gilles Goujon , régis Marcon …)   ont concocté des recettes de saison vendues dans des bocaux en verre d’autrefois . Tous les ingrédients utilisés sont frais du matin et surtout garantis bio ( ou sauvages pour quelques produits ) . Bien sûr ce ne sont pas les chefs qui les cuisinent le matin avec leurs blanches petites mains mais c’est eux qui inventent chaque saison 5 ou 6 recettes chacun .

Du frais , du bio , du sain, du goûteux , du luxueux , du pas trop cher … what else ?

En pratique on choisi ce que l’on veut : une entrée, un plat , un accompagnement, un fromage, un dessert , une boisson , une petite pause salée ou sucrée …

Voilà ce que j’ai choisi :

boco 039

  • En entrée : Le velouté de petit pois et laitue à la verveine , recette de Vincent Ferniot ( le co-créateur de Boco ) , je suis sûre que vous l’avez déjà vu à la télé dans ses chroniques gastronomiques . A réchauffer au micro ondes, bain marie ou four ( ce que j’ai fait )

boco 2 018

Verdict : une bonne soupe ! Un peu trop poivrée ( le poivre et ma grossesse s’entendent moyennement bien, je ne rentrerai pas aujourd’hui  dans les détails scabreux)  mais bonne . Un jour j’aimerais goûter une soupe 100% laitue pour voir , ça m’intrigue beaucoup .

  • En plat : le boeuf braisé en parmentier de Régis Marcon , le chef 3 étoiles de Haute Loire . 

Sur tous les bocaux il y a la liste exhaustive de tous les ingrédients utilisés et le moins que l’on puisse dire c’est qu’on n’ y trouve pas beaucoup de cochonneries industrielles . Normalement on sait ce que l’on mange , c’est transparent .( Et malheureusement c’est aussi un packaging très moche , non ? )

boco 024

boco 2 046

Verdict : c’est aussi un bien bon petit plat bien mijoté . On dirait du fait maison par une  mamie bonne cuisinière , ce qui n’est absolument pas péjoratif . Mais ce n’est certainement pas à la hauteur d’un 3 étoiles , comparons ce qui est comparable …

  • En dessert : le soyeux de chocolat blanc, fraises épicées de Frédéric Bau , le spécialiste mondial du chocolat .

boco 2 052

C’était juste bon … pas transcendant , pas assez épicé , trop citronné …Par contre j’ai ADORÉ le dessert d’Arnaud signé Michalak .

Avec une tranche de pain de campagne bio et un kombucha et le tour est joué . Les portions peuvent paraître petites mais finalement on n’a plus du tout faim à la fin du repas .

J’ai même pris un petit goûter :le cookie aux céréales et raisins de Christophe Michalak !

boco 2 071

Bof, bof, beaucoup trop sucré , un goût très trop prononcé de sucre roux , je voulais quelque chose de plus sain et de moins calorique , là c’est limite écœurant .

Arnaud n’ a pris que des plats qui se mangent froid :

boco 045

  • La vichyssoise d’asperges à l’anis vert d’Anne Sophie Pic ( chef 3 étoiles du restaurant Pic à Valence )  :

boco 2 078

Très bonne , j’adore les asperges , mais froide , voire glacée , ce n’est malheureusement pas du tout de saison … A retenter dans 3 mois parce que là j’ai besoin de manger chaud !

boco 2 043 

C’est bon , rafraîchissant , mais là aussi il va falloir attendre plus de chaleur pour apprécier ce bocal froid qui me fait claquer des dents  …

  • Et en dessert le cheese-cake onctueux au coulis de framboise de Christophe Michalak 

boco 2 062

Une tuerie , ce que j’ai préféré de nos deux menus ! J’en aurais bien mangé un saladier !

Alors finalement ?

Les points faibles :

Je ne suis pas fan de la présentation dans les bocaux , et puis tout semble pouvoir se manger avec une petite cuillère , on n’a pas trop à mâcher , c’est trop régressif pour moi , je n’aime pas l’effet «petit pot pour bébés» , je n’ai plus 2 ans .

En plus  je ne trouve pas cela appétissant . Du tout .C’est moche . Cela ne met pas les produits utilisés en valeur .

( Ce n’est QUE mon point de vue et vous avez le droit de ne pas être d’accord )

Les points forts :

S’approcher UN PEU d’une table 3 étoiles . Le fait que les produits soient bio .

Est ce que j’y retournerai ?

Pas sûre ( à moins d’être à côté ) …Pour le même genre de prix

boco 055

je préfère nettement aller au Galopin !

Ils font des menus entrée/ plat / dessert à 14,80€ le midi , en restauration rapide cela dépanne .

Je mets Boco dans mes bonnes adresses quand même parce que c’est sympa de le faire une fois et pour encourager le bio .

Et vous?

Vous y avez déjà mangé ?

Cela vous tente ?

Ici c’est bien calme , je couve mon Baby Boy comme une poule et soigne ma grande qui a de la fièvre depuis lundi . Avec les fameux pics à + de 40 à 23h30 où on se demande si on ne va pas finir aux Urgences  . Du coup elle a dormi toute la semaine entre nous et piqué tous les câlins  , je me demande si ce n’est pas psychosomatique finalement  😉 Enfin aujourd’hui ça semble aller mieux ,on croise les doigts !

Read Full Post »

Oh … mais c’est que j’ai encore moins de temps depuis que j’ai arrêté de travailler !

Comment cela est il possible ?

Tsssssss

Nous avons donc fêté mon anniversaire, en amoureux , et pour l’occasion nous sommes allés au 20 rue du Louvre dans un restaurant qui a ouvert il n’y a pas très longtemps : La Dame de Pic .

Vous en avez sûrement entendu parler , on a vu Anne-Sophie Pic dans de nombreuses émissions . C’est, je crois , la première chef à avoir eu les 3 étoiles au guide Michelin et à avoir été élue « chef de l’année ».

Il faut que je vous dise que  le dimanche matin nous regardons  Paris Première et plus particulièrement Très très bon  ( juste après La mode, la mode , la mode que je regarde aussi ) . J’adore François-Régis Gaudry et je lui piquerais bien son travail . Son passage à la Dame de Pic m’avait donné envie d’y aller .

Chose faite donc.

On a beaucoup parlé de la salle : toute blanche . Personnellement je n’ai pas été séduite par la décoration , la salle n’est pas toute blanche mais blanche et marron , pas très heureux . On se croirait dans un petit boudoir avec les appliques rosées et les tableaux ringards ( en cuir ?)  mais les tables en bois , les sièges et les banquettes jurent avec le reste  . Bof , bof , bof .C’est pas mon style .

Oui cette fois ci nous n’avons pas fait d’effort de toilette .C’est malheureux mais personne ne s’habille le midi à Paris .

Et j’ai pris presque toutes les photos avec mon portable , le plus discrètement possible .

Bon point pour les fantastiques verres en cristal Baccarat et les couverts .

Tout de suite l’Evian y a un meilleur goût 😉 Tout de suite j’ai l’impression d’être une princesse . Si un jour j’ai de l’argent , je m’achèterai de la belle vaisselle .

Les cuisines sont visibles de l’intérieur et de l’extérieur du restaurant . J’aurais pu regarder indéfiniment le travail minutieux des cuisiniers , c’est hypnotisant .

Qu’est ce qu’on mange ?

Pas de carte , que des menus .

Avec les 3 menus proposés , le serveur nous a donné 3 languettes parfumées censées nous plonger dans l’univers olfactif des menus : vanille -ambrée , iode et fleurs, sous bois épicé . Cela ne m’a pas du tout parlé , les languettes ne sentaient pas bon et très fort et nous avons choisi nos menus à l’ancienne, grâce aux intitulés ( et un peu en fonction du prix aussi ) : 2 vanille-ambrée !

Pour l’apéritif j’ai pris un verre de jus de poire absolument délicieux . Les fruits frais sont centrifugés ( ? ) à la demande . Je connais ce genre de préparation, que l’on sert au Paradis du Fruit par exemple , ce jus là n’avait rien à voir , il était top-i-ssime !

Arnaud a pris un verre de Riesling .

(Nous n’avons pas eu les prix des boissons , ce qui nous a valu une belle surprise à l’addition ! )

Avec l’apéritif on nous a apporté deux beurres infusés : un au café blue mountain ( le fameux café jamaïcain  le plus prisé au monde ) et un autre aux baies roses .Plus 2 toasts de pain : un aux céréales, l’autre au miso ( le truc japonnais fermenté à base de soja ) . Arnaud a adoré , je n’ai pas été follement séduite . Du bon pain , du bon beurre , ouais ,  un peu léger pour un menu à 79€ .

En entrée nous avons pris une assiette de betteraves , café blue mountain encore , servie tiède . Il y avait au moins 3 sortes de betteraves et ce sont les meilleures que j’ai mangées de ma vie . Un absolu délice , et pourtant je n’aime pas spécialement cela . C’était comme si j’en mangeais pour la 1ère fois de ma vie .L’assiette était d’une infinie finesse et précision .

Il y avait avec au fond une petite mousse au café . Arnaud a failli s’évanouir de plaisir , j’ai gardé la tête plus froide . Le mélange n’est pas débile mais j’ai préféré manger les deux séparément .Je ne suis pas assez amatrice de café pour deviser du blue mountain en lui – même .

Vous voyez je suis toujours aussi rabat- joie .

En deuxième entrée nous avons eu une l’assiette chou pluriel , vanille , bergamote , servie tiède elle aussi . Un mélange de plusieurs sortes de feuilles de choux dans une mousse vanille bergamote sucrée. C’était bon mais ( il y a souvent un mais ) je n’ai pas aimé la petite mousse . Je trouve cette cuisine trop féminine , il y a trop de « petites mousses sucrées » partout .

La qualité des légumes est  top et l’ensemble quand même bien réussi . Je n’ai pas été outrée , comme beaucoup d’autres , de manger des aliments « peu nobles » comme la betterave , le chou , le porc ou la poire .C’est un reproche qui lui a été fait et il ne me parait pas justifié . On peut trouver l’extase dans n’importe quel aliment , j’en suis sûre et le fait est quelle nous en apporte la preuve .

Le plat était fan-tas-tique : Le cochon noir de Bigorre , thé vert , feuille de figuier . Je ne sais quelle partie du porc nous a été proposée mais c’était divin . Fabuleusement gras et juteux sans être écoeurant , avec une merveilleuse petite sauce .Je salive en revoyant les photos .

Les figues étaient bonnes mais pas aussi bonnes que celles de l’Hostellerie du Castellas  . Voilà , ce plat était presque parfait . Bravo ! A ne pas faire goûter à un musulman végétarien qui risquerait de changer de camp tellement c’était coupablement bon !

En dessert j’ai pris l’éclair poire chocolat et Arnaud le baba au rhum, fruits de la passion, gingembre , vanille . Pour vous dire la vérité ce jour là j’étais malheureusement barbouillée et c’est Arnaud qui a mangé mon dessert . Ils étaient fantastiques , d’après ses dires .

Un petit café pour Arnaud avec quelques mignardises( un peu cheap ) et voilou . Nous sommes restés plus de 2 heures à table et avons passé un excellent moment . Service très agréable .

L’addition ? Indécente . Aie !

Merci le ( petit ) verre de côte rôtie !

Allez, je n’ai pas tous les jours un an de plus …Il existe un 4ème menu entrée/plat/dessert qui change toutes les semaines , à 49€, beaucoup plus raisonnable si on ne boit pas d’alcool .

Cher ? Oui !

Justifié ? Je n’ai pas trop de points de comparaison avec les adresses parisiennes …On est quand même un grand cran au dessus de ce que nous avons l’habitude de manger au restaurant ( bon c’est vrai , beaucoup de cheeseburgers chez nous, mais pas que ! ) .

Est ce que j’y retournerai ? Non , même si je suis contente d’y être allée . Pour le prix j’aimerais essayer d’autres adresses qui me font de l’oeil depuis longtemps .

Voilà ,

Il vaut mieux réserver 15 jours à l’avance .

La Dame de Pic

20, rue du Louvre
Paris 1er .
Tél. 01 42 60 40 40
Menus : 49 (déj., sem.), 79 (vanille ambrée), 100 (iode et fleurs), 120 (sous bois et épices) €
Horaires : Jusqu’à 22h30
Fermeture hebdomadaire : Dimanche
Métro(s) proche(s) : Louvre – Rivoli
Site: ladamedepic.fr

J’essaie de revenir vite ! Avant la fin du monde !

Read Full Post »