Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘fausse couche’

Fausse couche .

Encore une fois je ne sais pas vraiment si je peux parler de ça sur mon blog.

Je décide que oui . Il n’y a pas de sujets tabous , il n’y a pas de sujets honteux . Et de toute façon je suis incapable de passer cet incident sous silence . Attention, ça va plomber un peu l’ambiance . Mais à l’heure où je vous écris j’ai déjà bien repris le dessus .

Je viens de perdre un bébé alors que j’étais enceinte de presque 1 mois . Tout se déroulait normalement avec immense joie, vertiges,  seins gonflés , gros coups de fatigue, hyper émotivité , envie de faire pipi toutes les 5 minutes, petites nausées …etc .

On réfléchissait déjà au prénom et où on allait lui aménager sa petite chambre ( oui, où ? )

Et puis j’ai saigné quelques gouttes . J’ai saigné aussi pour Ava , je ne me suis pas trop alarmé .Et puis  j’ai saigné un peu plus , du sang bien rouge et j’avais mal au ventre . J’ai appelé SOS médecins qui n’a pas répondu , j’ai donc appelé directement le Samu qui a décidé  par précaution qu’ il valait mieux que j’aille aux Urgences . L’ambulance est venue me chercher à la maison , chose qui a beaucoup perturbé ma fille qui m’a vue monter dedans ( et qui s’est empressée de le raconter à toute  la crèche ).Direction Robert Debré où on me fait patienter …3 heures au milieu d’une vingtaine de femmes enceintes ( il y a vraiment un problème  dans les hôpitaux, ils ne sont pas assez nombreux  ). J’ai mal au ventre . Puis c’est mon tour, j’explique mon cas . Je suis enceinte de presque un  mois mais je saigne un peu . A l’échographie ils ne voient … RIEN . Il y a donc 3 possibilités , soit le bébé est trop petit et on ne le voit pas encore , soit c’est une grossesse extra utérine , soit c’est une fausse couche . Très rassurant .On me fait une prise de sang pour calculer mon taux de béta- hCG qui doit être à 1500 d’après les 2 premiers que j’ai déjà eu . Là aussi je dois patienter 2 heures avant les résultats  » sans boire ni manger  » (?).Je suis complètement lobotomisée , incapable de penser à quoi que ce soit . Puis on me rappelle et le couperet tombe froidement, mon taux n’est plus qu’à 133 , c’est donc une fausse couche . Je fonds littéralement en larmes devant l’interne  qui doit avoir 18 ans 1/2 et qui ne trouve rien à me dire . J’arrive péniblement à articuler un  » Pourquoi, est ce que j’ai porté quelque chose de lourd , fait quelque chose qu’il ne fallait pas « ? « Non , c’est à 90% une malformation chromosomique qui doit en être la cause » ( et les autres 10% ? ) , pas d’autres explications ni d’indications sur la marche à suivre après, je me retrouve en 3 secondes à la porte du box  . J’ai envie de me glisser dans un trou de souris alors qu’il faut ressortir , traverser tout l’hôpital et trouver un taxi pour rentrer . J’ai un moment de flottement où j’ai l’impression que tout s’effondre autour de moi . Je reste juste bêtement plantée derrière la porte à devoir réfléchir intensément à ce que je dois faire geste après geste  et à ordonner à mon corps de bouger et d’avancer vers les taxis parce que je suis à deux doigts de me laisser tomber par terre d’épuisement et de tristesse .

C ‘est trop de stress .

En plus je n’ai pas encore perdu le bébé , ça va se faire naturellement à la maison . Je suis très stressée, je n’ose pas aller aux toilettes, j’ai horriblement mal au ventre mais j’ai peur de voir quelque chose d’un peu formé tomber dans le trou ( alors que c’est  improbable ) et je trouve cette situation absolument terrifiante et sordide .

je n’ai pas eu d’explications sur la marche à suivre ni de prescriptions de quoi que ce soit .

Je me mets au lit avec une grosse , très grosse protection ( celles qu’ils donnent après l’accouchement ) des kleenex,  du Doliprane et du Spasfon à portée de la main . ça fait mal ,horriblement , comme des  règles très douloureuses et abondantes, ça me fait mal aussi dans le dos et jusque dans les jambes .Et ça dure longtemps …Je prends aussi de longues douches bien chaudes …

J’ai plusieurs rdv pour vérifier que mon taux de béta -hCG soit redescendu à 0 et qu’il n’y ait plus rien à l’échographie , ce qui n’est pas encore le cas, c’est long …

Il n’y a aucun accompagnement psychologique dans l’annonce de la nouvelle . Vu le nombre de patientes, ils n’ont effectivement pas le temps , mais quand même un petit quelque chose serait souhaitable . Si cela avait été mon premier enfant je l’aurais vraiment très très mal vécu . Là je suis triste comme une pierre ( tombale ) mais je sens et je sais que j’ai l’énergie pour me relever . Vite . Parce qu’il y a une petite fille très inquiète qui a besoin de sa maman .Une petite fille qui n’a rien mangé de la journée parce que sa maman était à l’hôpital .Une petite fille qui réclame les bras constamment ,qui dort avec nous et  qui a même voulu hier que je lui donne à manger à la petite cuillère comme à un bébé ;-(

Je culpabilise aussi . Pourquoi moi ? Qu’est ce que j’ai fait de mal ? Mon corps est il nul à ce point ? J’ai en même temps beaucoup de colère envers mon ventre que j’ai envie de taper et en même temps j’ai envie de beaucoup le consoler ce pauvre petit nid vide .Je suis aussi en colère  contre Dieu, s’il existe . Je ne trouve pas cela juste ( comme si le malheur pouvait l’être …)

Il faut que je dépasse ce stade de la colère car je sens que je pourrais tout casser ici …

Je me dis que s’il était effectivement mal formé il vaut mieux qu’il parte maintenant que dans 1 , 2 , 3 , 4, … x mois . Je me dis aussi que ce n’était pas encore un bébé , même si je l’aimais déjà follement et qu’il était rentré dans nos projets d’avenir proche . J’ai besoin de faire mon deuil . Je vais réussir grâce au soutien d’Arnaud qui ne dit rien mais qui doit être aussi très triste , grâce à ma famille et  mes amis et grâce à ma fille .

J’étais déjà en arrêt car j’ai une grossesse à risques de niveau 3 ( qui n’est donc pas partie pour redescendre de niveau ). Mon chef et mes collègues étaient au courant , car j’ai été arrêtée dès que je l’ai su et je leur ai dit pourquoi , 1 an d’arrêt , on peut quand même fournir une petite explication 😉

ça va être très très dur de retourner travailler . J’appréhende BEAUCOUP . J’espère pouvoir partir une petite semaine au bord de la mer avant de reprendre , histoire de me refaire une santé .Croiser le regard des autres …je me sens tellement nulle …c’est stupide, personne ne va me juger , ils vont juste être sûrement tristes pour moi mais je me sens dans une telle situation d’échec  que j’ai l’impression d’être la fille la plus minable du monde .Même pas assez douée pour faire un bébé .

Voilà , la vie n’est pas toujours douce , même si il y a des choses plus graves , je pense avoir vécu un petit traumatisme et j’espère que cela ne m’arrêtera pas psychologiquement pour réessayer le deuxième . Pour l’instant ce n’est pas gagné .De toutes façons je crois qu’il faut attendre 2 mois .

C’est dur d’être brisée en plein élan . Je m’étais déjà projetée dans autre chose , la chute est lourde .Je ne regrette cependant pas d’y avoir cru et d’avoir  parlé à ce petit début de quelque chose qui aura malgré tout  reçu quelques jours d’Amour .

En en discutant autour de moi je me rends compte que beaucoup de femmes sont passées par là . C’est plus courant que ce que je croyais .

Merci d’avance  pour vos futurs témoignages de soutien , je suis très triste mais je suis forte de l’Amour de mes proches et je vais surmonter cette épreuve . Et si je n’y arrive pas , j’irai voir quelqu’un pour en discuter , c’est une démarche qui ne me pose pas de problème .

Je regarde par la fenêtre , il y a un petit rayon de soleil , tout est encore possible …

J’ai rdv à l’hôpital pour un autre examen de contrôle pour vérifier que tout est bien parti , je crois qu’ils préfèrent ne pas intervenir quand l’expulsion se passe bien …

Je me rends compte aussi que nous n’en avions pas parlé à la famille et que beaucoup vont l’apprendre ici , on se voit bientôt , avec le sourire, haut les coeurs !

Read Full Post »